LECTURE

Mes lectures de Décembre 2019 // Challenge Goodreads 202014 min read

En 2018 j’ai eu un rythme de lecture vraiment très soutenu, il me semble d’ailleurs avoir passé les 100 romans cette année là… Début 2019 a été à l’opposé. Je n’avais plus l’envie, mais surtout plus le temps de lire. Entre mon rôle de maman et ma chaîne Youtube qui était dans sa toute première année, j’ai passé mes lectures au second plan !

Je me suis rattrapée en Décembre comme vous allez le découvrir dans cet article, et je compte bien continuer dans ma lancée en 2020. J’ai d’ailleurs relancé mon compte Bookstagram si cela vous tente de me suivre par là bas @further.books !

Alors pour 2020 je vais me fixer un petit challenge lecture sur Goodreads, comme je le fais chaque année. En 2020 j’ai envie d’essayer de lire 50 livres !

Et vous, vous êtes aussi du genre à vous fixer des ojectifs comme cela, histoire de vous motiver un peu plus ?

 

Allez c’est parti pour mes avis lectures de Décembre :

.

“Les flamboyantes” de Robin Wasserman

 

.
Battle Creek, 1991. Hannah Dexter est une jeune fille sage et solitaire, cible des sarcasmes de ses camarades de classe. Jusqu’au jour où le meneur de l’équipe de basket est retrouvé au fond des bois avec une balle dans le crâne et un revolver à la main. Cette tragédie, qui ébranle toute la ville, rapproche Hannah de Lacey, la nouvelle du lycée. Bientôt, Lacey et Hannah se jettent corps et âme dans les méandres d’une amitié exclusive, violente et toxique. Se croyant invulnérables, ces filles incandescentes, éprises de rébellion, s’enchantent du chaos qu’elles sèment derrière elles. Mais Lacey traîne un lourd secret qui menace de bouleverser leur amitié…

 

J’ai beaucoup aimé, même si l’histoire est vraiment dark et le style de l’auteur assez cru. C’est parfois un peu gros/irréel mais cela ne m’a pas empêché de le dévorer. Ce roman parle de l’adolescence, d’alcool, de sexe, de relations, d’amitié destructrice, des années 90, d’une mort “mystérieuse”. Un roman choc qui ne plaira clairement pas à tout le monde je préfère vous prévenir ! C’est @madame.tapioca qui m’avait donné envie de le lire d’ailleurs !

 

“Rien ne s’oppose à la nuit” de Delphine de Vigan

 

 

La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative d’explication est vouée à l’échec. L’écriture n’y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d’interroger la mémoire.
La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j’ai croisés au cours de mes recherches parlent de fascination ; je l’ai souvent entendu dire dans mon enfance. Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du Verbe, et celui du silence.
Le livre, peut-être, ne serait rien d’autre que ça, le récit de cette quête, contiendrait en lui-même sa propre genèse, ses errances narratives, ses tentatives inachevées. Mais il serait cet élan, de moi vers elle, hésitant et inabouti.

 

Ce roman confirme que je suis toujours aussi fan des romans de Delphine de Vigan • “Rien ne s’oppose à la nuit” est un roman autobiographique (avec quelques passages “fiction”) sur la vie de Lucile, la maman de Delphine de Vigan. Dès le départ on sait que Lucile est morte, et que c’est l’auteure qui a découvert son corps. À partir de ce moment. D. de Vigan a eu l’envie, le besoin, de raconter sa mère, raconter sa vie. Et on découvrira au fil des pages que la vie de Lucile et de son entourage a été ponctué de moments extrêmement difficiles… Un roman poignant, dur, intime où l’on s’immerge complètement au coeur de cette famille, où l’on se sent parfois même gêné d’en savoir autant sur eux, sur cette famille que l’on ne connaît pas finalement ! Mais qu’est-ce que c’est bien écrit ! Je l’ai dévoré en deux jours et je ne peux que vous le conseiller ❤️

 



 

“Clockwork Angel” de Cassandra Clare

 

 

XIXe siècle, l’ère de la révolution industrielle. Après avoir reçu une lettre de son frère, Tessa quitte New York et débarque à Londres. À peine accueillie par une vieille dame et son cocher, Tessa tombe dans un piège et se retrouve enfermée dans la chambre d’une maison obscure… Durant plusieurs semaines, on va la forcer à développer des pouvoirs qu’elle ignorait posséder. Libérée finalement par Will, un Chasseur d’Ombres, Tess va découvrir un monde qui lui était totalement inconnu…

 

J’ai aimé le début puis j’ai décroché, ça n’allait pas assez vite à mon goût. Je ne me suis pas attachée aux personnages malgré que l’univers me plaise toujours autant. Je suis un peu déçue quand même… Je ne pense pas lire la suite pour le moment, peut-être un jour mais rien de sûr !

 

“Vous faites quoi pour Noël ?” de Carène Ponte

 

 

Plongez Pauline dans une fête de Noël très arrosée au bureau.
Pimentez d’un dérapage torride dans le parking de son immeuble avec Hervé, l’assistant du DRH.
Ajoutez un enregistrement de vidéosurveillance.
Et vous comprendrez que Pauline peut dire adieu à ses vacances pépères, genre siestes en pyjama licorne.
L’urgence : se rapprocher de celui qui détient la vidéo si compromettante pour sa réputation, le séduisant gardien de son immeuble !
Celui-ci lui propose un marché. En tout bien tout honneur.
Pauline n’a d’autre choix que d’accepter, mais sait-elle vraiment ce qui l’attend ?

 

Je ne lis jamais de romance mais là j’avais envie de quelque chose de léger et dans l’ambiance de Noël bien évidemment 🎄 “Vous faites quoi pour Noël ?” est un roman dont on connaît déjà la fin après un chapitre de lecture (comme c’est le cas pour les films de Noël) mais je dois avouer que l’histoire était plutôt sympa ! Un roman qui se lit très vite, parfait pour les fêtes de fin d’année !

 

“Through the woods” de Emily Carroll

 

 

Une cabane perdue dans la neige et des jeunes filles qui disparaissent tour à tour la nuit venue…

Des monstres parasites cachés au fond des bois qui attendent la proie idéale pour faire… leur nid.

 

Ce roman graphique me faisait de l’œil depuis quelques temps, son univers très noir m’avait attiré. Des contes horrifiques sur fond de fantômes, de monstres,… cela avait clairement tout pour me plaire ! Les dessins, sans être un énorme coup de coeur, étaient en totale adéquation avec l’univers. Je n’ai pas mis 5/5 car j’ai trouvé les fins de chaque histoire trop abruptes, comme si l’auteure avait oublié une page… Je n’ai parfois même pas compris le sens de l’histoire et je suis donc restée sur ma faim, dommage…

 



 

“Kill Creek” de Scott Thomas

 

 

At the end of a dark prairie road, nearly forgotten in the Kansas countryside, is the Finch House. For years it has remained empty, overgrown, abandoned. Soon the door will be opened for the first time in decades. But something is waiting, lurking in the shadows, anxious to meet its new guests…

When best-selling horror author Sam McGarver is invited to spend Halloween night in one of the country’s most infamous haunted houses, he reluctantly agrees. At least he won’t be alone; joining him are three other masters of the macabre, writers who have helped shape modern horror. But what begins as a simple publicity stunt will become a fight for survival. The entity they have awakened will follow them, torment them, threatening to make them a part of the bloody legacy of Kill Creek.

 

“Kill Creek” de Scott Thomas est un roman d’horreur/paranormal. Si vous me suivez depuis quelques temps sur Instagram vous connaissez mon penchant pour l’horreur, que ce soit en livres ou en films. Ce roman me faisait de l’oeil depuis pas mal de temps, je l’ai trouvé dans ma bibliothèque alors je n’ai pas hésité une seconde. J’ai accroché dès les premières pages, le style de l’auteur me plaît, j’ai vraiment eu envie de savoir où il voulait nous emmener. C’était intriguant, mais la révélation n’a pas été à la hauteur de mes attentes… Je lui donne la note de 3,5/5 parce c’est bien écrit, les personnages sont cools, y a un gros potentiel horreur, mais je n’ai pas eu peur une seule seconde et comme je le disais j’ai été un peu déçue des dernières pages… Je ne crois pas qu’il soit traduit en VF par contre…

 

“Pumpkin heads” de Rainbow Rowell

 

 

Deja and Josiah are seasonal best friends.

Every autumn, all through high school, they’ve worked together at the best pumpkin patch in the whole wide world. (Not many people know that the best pumpkin patch in the whole wide world is in Omaha, Nebraska, but it definitely is.) They say good-bye every Halloween, and they’re reunited every September 1.

But this Halloween is different—Josiah and Deja are finally seniors, and this is their last season at the pumpkin patch. Their last shift together. Their last good-bye.

Josiah’s ready to spend the whole night feeling melancholy about it. Deja isn’t ready to let him. She’s got a plan: What if—instead of moping and the usual slinging lima beans down at the Succotash Hut—they went out with a bang? They could see all the sights! Taste all the snacks! And Josiah could finally talk to that cute girl he’s been mooning over for three years . . .

What if their last shift was an adventure?

 

Un roman graphique qui se lit bien, une histoire dont on devine rapidement la fin, mais bon c’est mignon et plein de bons sentiments. Cette lecture n’est pas un coup de coeur mais je ne regrette pas de l’avoir lu. À lire de préférence en automne puisque l’histoire se passe au coeur d’un pumpkin patch, lieu typique aux Etats-Unis 🎃 !

 

“Lint Boy” de Aileen Leijten

 

 

Lint Boy and Lint Bear live in their cozy dryer home, carefree and happy—until the day Lint Bear is snatched away by a cruel woman with a vendetta against dolls! Can Lint Boy unite a group of lost dolls to vanquish the villain and save his brother?

 

« Lint Boy » de Aileen Leijten • C’est un roman graphique jeunesse qui se lit vraiment très bien. On retrouve un univers (peuplé d’humains mais aussi de créatures magiques) où le bien et le mal se confrontent. C’est donc l’histoire de poupées mais aussi d’autres créatures magiques. Des créatures qui prennent forme dans votre sèche-linge. Vous savez parfois vous retrouvez des peluches, et bien ici ces peluches ont fusionné avec des boutons (tombés aussi dans le sèche-linge) pour former des petits personnages. Ici le héros de l’histoire s’appellera « lint boy » : une petite créature douée de sentiments et de paroles ! Et il y aura forcément un méchant dans cette histoire, ici il s’agit d’une petite fille qui aimait voler les poupées des autres enfants, pour les saccager. Cette petite fille est devenue vieille, et elle est toujours aussi méchante ! Elle pense que les poupées et autres créatures sont vivantes et elle aura pour seul et unique but dans sa vie : le prouver !
Comme je le disais c’est une histoire jeunesse, moi personnellement j’adore ça entre deux romans. J’ai choisi celui-ci grâce à sa couverture et je ne suis pas déçue ! Je retrouve même un petit côté Tim Burton à cette histoire (et pour moi qui suis fan c’est un gros compliment)

 



 

“In the vines” de Shannon Kirk

 

 

Mary Olivia Pentecost, known as Mop, was born into one of the wealthiest families in the country—and one of the most guarded. Now, two years after her mother’s mysterious death, Mop is seeking closure on the disquieting tragedy by returning to the New England seaside estate of her cloistered Aunty Liv—once her closest relative and confidante.
But behind the walls of the isolated estate, the shadows of the past are darker than Mop imagined. The puzzles of the family history are not to be shared, but unearthed. With each revelation comes a new, foreboding threat—and for Mop, the grave suspicion that to discover Aunty Liv’s secrets is to become a prisoner of them.

 

« In the vines » de Shannon Kirk • Je ne vais pas vous mentir, pendant les 50 premières pages j’ai envisagé une vingtaine de fois d’arrêter ma lecture. Je n’ai pas du tout apprécié le style de l’auteure, j’ai eu tellement de mal à rentrer dans l’histoire. Je n’arrivais pas à voir où elle souhaitait nous emmener, qui étaient vraiment les personnages, quel était le genre littéraire de ce roman… j’étais paumée. Après une cinquantaine de page j’ai commencé à m’intéresser à l’intrigue. Ce roman est donc un thriller. Un thriller qui alterne entre deux époques : le présent et il y a deux ans. Mais aussi entre deux personnages ! Généralement je suis friande de ces changements dans la narration et c’est d’ailleurs ce qui m’a aidé à passer outre le style auquel je n’accrochait pas. L’histoire en elle-même est intrigante, on ne vas pas se mentir, j’ai eu envie de savoir où tout cela allait aboutir. Mais je suis déçue, c’est tellement gros, invraisemblable que la fin ne m’a pas du tout convaincue. En bref, une lecture en demie teinte…

 

“Le jardin de minuit” de Philippa Pearce

 

 

Été. Angleterre, XXe siècle. Tom Long est contraint de passer ses vacances chez son oncle et sa tante, car son frère a la rougeole. Ils habitent un appartement, situé dans un immeuble sur cour. L’ennui s’installe… Quand soudain, une nuit, un événement étrange se produit : l’horloge du hall sonne treize coups ! La cour a laissé place à unimmense jardin… Tom s’y risque, il y devient invisible sauf aux yeux d’une petite fille de son âge, Hatty, vêtue d’une tenue du siècle dernier. Elle semble vivre dans un temps qui n’obéit pas aux lois chronologiques… Quel mystère se dissimule derrière ce bouleversement temporel ?…

 

« Le jardin de minuit » de Philippa Pearce • Il s’agit d’une bande dessinée adaptée d’un roman jeunesse de la littérature classique anglaise, que je ne connaissais pas du tout je l’avoue… Mais j’ai vraiment aimé cette histoire. On ne sait pas si l’histoire que vit le héros est un rêve, ou est-ce qu’il a vraiment la possibilité de voyager dans le temps, de découvrir une autre époque ? Ou peut-être passe t- il toutes ses nuits avec des fantômes ? Un joli récit que j’ai vraiment apprécié découvrir, c’est doux, mystérieux, intriguant et passionnant !

 

 

Je vous souhaite à tous une excellent année lecture pour 2020 !

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments

comments

2 commentaires

  • Cora

    Petit aveu, chaque année je mets le challenge Goodreads à 1 livre juste pour être sûr d’obtenir le badge sans avoir à me prendre la tête de penser à entrer les livres lus ou non et encore moins la date de lecture (sans quoi ils ne sont pas pris en compte pour le challenge).
    Tout comme toi je lis pas mal, et dans mon cas c’est rendu d’autant plus aisé que j’ai une liseuse depuis plusieurs années. Ce qui est avant tout un confort de lecture qui me permet de lire bien plus longtemps qu’avant.
    Bon challenge 2020 à toi !
    PS : j’adore les arrangements photos que tu fais autour des livres. C’est super bien fait et agréable à regarder.

    • FurtherWest

      oh merci beaucoup c’est super gentil 🙂
      Haha malin pour le challenge, moi j’avoue avoir pris l’habitude de noter sur l’appli dès que je commence un livre, où j’en suis et dès que je le termine donc mon challenge est toujours plus ou moins à jour !
      Bonnes lectures pour cette nouvelle année.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :