« La dernière fille » de Riley Sager // Book Review

Posted in Culture, Lecture

This post is also available in: enEnglish

 

La « Dernière Fille » : terme hollywoodien pour désigner la survivante d’un film d’horreur, forcément jeune et sexy. Quincy est l’une de ces filles… mais pas au cinéma. Il y a dix ans, alors que cinq de ses amis sont sauvagement assassinés, elle est sauvée in extremis par Coop, un policier en patrouille. Depuis, Quincy s’est construit une vie heureuse, mais cette nuit-là reste un trou noir dans sa mémoire.

Pour la presse, elles sont trois à faire partie du club des « Dernières Filles » : Lisa qui a vu mourir neuf de ses camarades d’université et Samantha, qui a survécu à la tuerie du motel où elle travaillait pour payer ses études. Jamais elles ne s’étaient rencontrées. Mais à l’annonce du suicide de Lisa, Samantha se présente à la porte de Quincy. Un ouragan qui fait voler sa vie en éclats et s’effondrer bien des certitudes. Et si l’heure de la vérité avait enfin sonné ? 

 

« Mon expérience à Pine Cottage se divise en deux parties distinctes. Le début, chargé de peur et de désorientation, où Janelle surgit de la forêt, pas tout à fait morte, mais en bonne voie. Et puis la fin, où Coop me trouve dans ma robe rouge-pas-rouge.
Ce qui est arrivé entre ces deux points forme un grand vide dans ma mémoire. A peu près une heure, entièrement effacée. »

 

« La dernière fille » ou The Final Girls en VO est un roman vraiment très prenant. Pendant tout le récit on essaye de deviner l’issue, le coupable. Tout le monde devient suspect. Et pour une fois on ne devine pas trop tôt dans l’histoire le pourquoi du comment,…

Le récit est divisé en deux parties. Une qui se passe dans le présent, des années après le massacre auquel Quincy a échappé. Et la deuxième commence quelques heures avant se fameux massacre. Et oui il s’agit bien d’un massacre. Du sang partout, énormément de violence, et une seule survivante qui a eu énormément de chance si on peut dire ça comme ça.

Dans le récit présent on suivra Quincy dans sa vie de tous les jours, en couple et à l’origine d’un blog de pâtisserie. Elle tente de survivre à l’après, d’oublier son passé, ce qui n’est pas toujours simple. On rencontrera également deux autres personnages importants : Coop le policier qui l’a sauvé et Samantha, une « dernière fille », tout comme elle.

Dans le passé, bien évidemment on découvrira comment les meurtres ont commencé, et par qui ! Je crois que c’est la partie que j’ai le plus apprécié. Je pensais d’ailleurs que ce serait la partie la plus importante (en nombre de pages) dans le roman, mais pas du tout. Dommage, mais bon.

En gros; ce roman est vraiment très prenant, je ne me suis pas ennuyée et j’ai aimé chercher le « méchant » de l’histoire. Je vous le conseille donc, sans révolutionner le genre ce fut une excellente lecture !

 

 

 

Comments

comments

23 novembre 2018
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :