« Diary of a haunting » de M. Verano // Book Review

Posted in Culture, Lecture

This post is also available in: enEnglish

 

When Paige moves from LA to Idaho with her mom and little brother after her parents’ high-profile divorce, she expects to completely hate her new life, and the small town doesn’t disappoint. Worse yet, the drafty old mansion they’ve rented is infested with flies, spiders, and other pests Paige doesn’t want to think about.

She chalks it up to her rural surroundings, but it’s harder to ignore the strange things happening around the house, from one can of ravioli becoming a dozen, to unreadable words appearing in the walls. Soon Paige’s little brother begins roaming the house at all hours of the night, and there’s something not right about the downstairs neighbor, who knows a lot more than he’s letting on. 

Things only get creepier when she learns about the sinister cult that conducted experimental rituals in the house almost a hundred years earlier.
The more Paige investigates, and the deeper she digs, the clearer it all becomes: whatever is in the house, whatever is causing all the strange occurrences, has no intention of backing down without a fight.

Found in the aftermath, Diary of a Haunting collects the journal entries, letters, and photographs Paige left behind.

 

“I used to get so worked up about this or that boy, or who was passing notes in math class. All that stuff seems so far away now, ever since Real Life came along and punched me in the face.”

 

Une histoire sympa, mais pas de moments effrayants pour ma part ! Dommage…

Je raffole des livres (et des films) se déroulant dans les maisons hantées, mais j’ai vraiment du mal à en trouver un qui me fasse vraiment flipper et auquel je repense après coups lorsque je me lève la nuit !!! Vous savez celui qui vous fait hésiter à sortir de sous votre couette !

Ici, l’histoire est racontée par le personnage principal : Paige, puisque l’on découvrira ses mésaventures par l’intermédiaire de son journal intime. Je pense que c’est peut-petre ce style de narration qui m’a empêché d’avoir peur, ou tout du moins de m’immerger dans ce récit. C’est sympa, ça se lit vite, mais cela empêche pas mal de descriptions d’ambiance, de décors, qui au final sont assez utiles dans ce genre littéraire.

Paige vient donc d’emménager dans une nouvelle maison avec sa mère et son frère, et bien évidemment la maison est flippante et renferme une histoire qui fera frissonner n’importe quelle personne envisageant d’y habiter.

Des choses bizarres vont commencer à se passer, pour elle et surtout pour son petit frère.

Le détail que j’ai trouvé un peu creepy c’est cette abondance de mouches et d’araignées au sein de cette maison. Paige en parle tout le temps dans on journal, elle les compte, regarde l’évolution. Et comme je suis une phobique des araignées c’est un détail que je n’ai pas pu ignorer et qui fonctionne sur moi !

En dehors de ça, j’ai trouvé l’histoire un peu lente, et elle décolle vraiment assez tard, c’est dommage. La fin n’est pas exceptionnelle, un peu bizarre et tirée par les cheveux si vous voulez mon avis. Je ne dis pas que ce livre est mauvais, j’ai passé un bon moment, mais il aurait pu être tellement mieux !

 

 

 

Comments

comments

12 septembre 2018
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :