LECTURE

“Chanson douce” de Leila Slimani // Premier roman du Club Lecture FurtherWest2 min read

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame. A travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c’est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l’amour et de l’éducation, des rapports de domination et d’argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

Nous (les personnes du bookclub de janvier) en avons discuté en mp ce weekend mais vous étiez plusieurs à l’avoir déjà lu et vous souhaitiez mon retour pour qu’on en discute, alors c’est parti :

C’était la toute première lecture du club de lecture alors j’avais envie de commencer par un roman assez fort. Et je l’ai dévoré, en une journée. Dès la première page on est plongé dans l’histoire et on découvre le drame effroyable qu’il s’est passé. La première phrase est très forte “le bébé est mort”. On apprend alors que la nounou de la famille : Louise, a tué les deux enfants qu’elle gardait.

Le premier chapitre est vraiment dur à lire. Encore plus quand on est parent. C’est impossible de ne pas penser que cela pourrait nous arriver.

Dès le deuxième paragraphe, on repart en arrière, là où tout a commencé. On a envie de comprendre POURQUOI ??

L’ambiance du roman est assez anxiogène, malaisante. Le fait de savoir ce dont Louise est capable joue beaucoup sur ce ressenti très certainement. La scène du cache-cache est horrible et c’est celle qui m’a le + perturbée…

C’est très bien écrit, c’est glaçant. Mais la fin… elle m’a vraiment déçue. J’attendais quelque chose de plus puissant. Attention je n’attendais pas la scène de meurtre décrite en détails. Mais j’aurais aimé terminer cette histoire différemment. Et surtout pas du point de vue de la policière, qui ne fait que supposer sans savoir ce qu’il s’est vraiment passé. Et surtout qui est un personnage qu’on ne connaît pas du tout… J’attendais plus.

Le plus effroyable c’est que cette histoire est inspirée d’une histoire vraie, qui s’est déroulée en 2012 aux États-Unis…

J’attends vos retours à présent si vous voulez en discuter 😉

Comments

comments

%d blogueurs aiment cette page :