Blog, Youtube, Instagram // M’épanouir en dehors de mon rôle de maman

Blog ou Youtube ou Instagram : C’est une question que je me pose encore assez souvent !

Surtout depuis que je suis devenue maman, et plus particulièrement maman au foyer.

Pour résumer avant de s’attaquer au vif du sujet :

J’ai commencé mon blog peu de temps après notre arrivée à Los Angeles, en 2013. Au départ je me suis vraiment concentrée sur la vie à LA et tout ce qu’il y avait à voir. Ensuite j’ai divergé vers une partie plus culture. Ensuite j’ai eu ma grossesse, mon accouchement, des problèmes de santé. Et j’ai un peu tout laisser tomber. Mon blog est resté en stanby pendant des mois et des mois.

Quelques mois après l’ouverture de mon blog, je me suis vraiment mise à Instagram. J’adore prendre des photos, je ne suis pas photographe loin de là, mais c’est quelque chose qui me plaît vraiment. Trouver le petit truc qui fera une jolie photo, le bon angle, les bonnes couleurs,… Et puis il faut dire qu’il y a tellement de choses à partager, à découvrir sur LA que la ville se prête parfaitement à ce réseau (sans compter le nombre ahurissant de coffee shop, restaurants, et magasins hautement instagrammables qui ouvrent tous les mois).

Puis des années plus tard, je me suis lancée dans les vidéos sur Youtube. Avec une envie de changer de format. C’est quelque chose qui me plaît, surtout le montage en musique, mais ce n’est clairement pas ce qui vous plaît le plus, soyons honnête ! haha !

Alors récemment j’ai eu envie de me lancer dans les mini vidéos sur Insta, c’est quelque chose qui me plaît. Puis je me dis, oui mais est-ce que du coup ça veut dire moins de vlogs sur Youtube ?

Pourquoi je vous parle de tout ça ?

Je tiens ce blog, ce compte Instagram, cette chaîne YouTube dans le but de partager et parler de ce que j’aime. Mon but en soi, n’est pas d’atteindre le million de followers, ce n’est pas mon métier.

Et du coup cet article (assez décousu je vous l’accorde) au final il rime à quoi ?

C’est en fait surtout une sorte de réflexion, pour moi-même avant tout. Pour essayer de me faire avancer. De savoir où je veux aller sur ces supports virtuels. Que devient ce blog qui me tient à coeur ? qu’est-ce que j’ai envie de partager avec vous ici et ailleurs ? Seulement Los Angeles ? Ou des choses plus personnelles ?

Et puis je l’écris aussi pour vous, pour échanger, discuter. Car je ne suis peut-être pas seule dans cette réflexion ?

Parce que oui.

En ce moment je me cherche.

Je me cherche énormément.

Je ne travaille pas

(Bien que mère au foyer soit un job à plein temps, mais ça j’y reviendrai certainement dans un autre article)

mais j’ai besoin de faire quelque chose.

J’ai besoin d’avoir un but « professionnel » si je peux dire.

J’ai besoin de m’épanouir

Comme je l’évoque au tout début de mon article, ce questionnement à commencé depuis que je suis devenue maman.

Car oui, après avoir accouché j’ai l’impression d’être devenue seulement une maman, je ne bosse pas et cela ne doit clairement pas aider j’en suis consciente. Je sais que j’ai beaucoup de chance, mais voilà je me suis un peu perdue en tant que personne (bien que cela aille dans le bon sens depuis peu).

Je ne sais pas si je suis très claire, si cela vous parle.

C’est assez difficile de parler de ça, on est dans une société où se plaindre à ce sujet est très tabou… Mais j’en ai récemment parlé avec d’autres mamans sur instagram, et je constate que je ne suis pas la seule, loin de là ! Que ce soit des mamans qui travaillent ou d’autres qui comme moi sont stay at home mom comme on dit ici !

Je vois aussi ces mamans qui sont pleinement épanouies dans ce rôle et n’ont besoin de rien de plus. J’aurais aimé être comme ça.

J’ai cette image de maman parfaite quand je pense à ces femmes, celles qui débordent d’idées pour divertir, occuper leurs enfants. Mais existe t-il des mamans/papas/personnes parfaites ? Non je ne crois pas. Nous avons tous nos problèmes, nos insécurités, certains les partagent, d’autres les gardent pour eux.

J’avais tendance à tout garder pour moi, maintenant je n’en ai plus envie, plus autant en tout cas.

Un autre « problème » c’est qu’étant une personne normale (et oui révélation au cas où vous ne l’aviez pas remarqué), avec un enfant de 2 ans à m’occuper tous les jours (puisque je suis mère au foyer) et donc très peu de temps libre (mis à part la nuit mais le sommeil m’est encore indispensable…), et avec des journées de seulement 24h (sérieux le sommeil c’est tellement surfait en fait, on pourrait faire tellement plus de choses !!!)… : c’est super dur, voir impossible d’arriver à tout faire. D’être partout. Et ça me frustre. Enormément.

J’ai envie de partager, plein de choses, sur pleins de sujets, mais voilà je suis indécise, je m’auto-censure aussi et surtout comme je viens de le dire je manque de temps.

Alors ces dernières semaines je me suis dit :

« Je vais me poser et réfléchir à ce que je veux, où je veux aller. Il faut que je sois réaliste. Je ne peux pas publier 2 vidéos par semaine + 2 articles par semaine + 20 photos par semaine sur Insta. Et surtout il ne faut plus que je me compare, ça sert à rien. Je suis moi. J’ai ma personnalité. D’autres font mieux c’est certain. Et alors ? ça change quoi à ma vie au final ? »

Tout ce que je sais aujourd’hui, c’est qu’en ce moment je suis en pleine réflexion et que j’espère sincèrement arriver à trouver un bon équilibre, une bonne balance et arriver à concilier ces 3 supports que sont Instagram, Youtube et mon blog. Ces 3 supports que j’adore et qui m’ont permis de m’évader, de faire de jolies rencontres (réelles et virtuelles).

Je sais que beaucoup vont penser : « ce n’est pas ton métier alors publie là où tu veux, quand tu veux, et parle de ce que tu veux. »

OUI MAIS,

j’ai besoin d’avoir des choses à faire, des buts, pour avancer (c’est tellement difficile d’être claire par écrit, je suis claire ? ou je vous ai perdu depuis longtemps ?), pour m’épanouir en tant que personne.

On parle beaucoup de développement personnel ces derniers temps.

Beaucoup se remettent en question et je ne fais donc pas exception comme vous le voyez. Il n’est jamais trop tard pour vivre sa vie comme bon nous semble !

Si vous m’avez lu jusque là, merci.

Peut-être que le blog prend un nouveau tournant, un nouveau départ, plus personnel, ou peut-être que mon prochain article sera publié dans 6 mois : aucune idée !

Et je sais que ce n’est clairement pas le genre d’article que vous attendez sur ce blog, mais aujourd’hui j’ai eu envie de publier ce texte.

Sans me poser de question.

Ai-je bien fait ?

Je ne sais pas

et sincèment :

on s’en fout non ?!

 

 

Please like & share:

Comments

comments

2 thoughts on “Blog, Youtube, Instagram // M’épanouir en dehors de mon rôle de maman

  1. De tout temps, des personnes ont eu envie d’exister en dehors de leur travail (maman, secrétaire, peintre en bâtiment…). Nos parents et grand-parents avaient des activités souvent manuelles ou sportives. Nous vivons à l’ère du numérique et avons trouvé d’autres activités pour nous faire plaisir et nous épanouir. Et je crois que LA motivation doit être celle-là : se faire plaisir ! Quel que soit le support choisi et même si évidemment, on aime parfois savoir que l’on a partagé avec le plus grand nombre, il ne doit rester que ça, le plaisir. Eclate-toi !

    1. Oui le plaisir reste le plus important dans ce genre d’activité, sans ça n’a aucun intérêt au final ! Il faut juste trouver la chose qui nous aide à nous épanouir merci pour ton message

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.