« Une bonne intention » de Solène Bakowski // Book Review

Posted in Culture, Lecture

This post is also available in: enEnglish

.
.
Date de publication : 14/03/2018
Edition : Bragelonne
Nombre de pages : 369

 

.

Résumé :

« Tous passeront à côté du sacrifice de l’un, de la confiance aveugle de l’autre, tourneront le dos à cet amour dingue, car c’est de ça qu’il s’agit, cet amour inconditionnel d’un jeune homme pour une fillette qui écrivait des lettres, cet amour d’une petite fille pour le jeune homme qui savait lui inventer des histoires. »

Mati a neuf ans. Elle a perdu sa maman. Son père s’enlise dans le deuil et sa grand-mère s’efforce, à sa manière, de recoller les morceaux. Un soir, la petite ne rentre pas de l’école. On imagine le pire, évidemment. Comment croire que tout, pourtant, partait d’une bonne intention ?

Mon avis :

Ce roman sort dans quelques jours et sera publié aux Editions Bragelonne. J’ai eu la chance de pouvoir le découvrir avant sa sortie et j’ai vraiment apprécié cette lecture.

« Une bonne intention » nous plonge au coeur d’une famille, où de nombreux secrets restent enfouis. Suite au décès de sa maman, Mathilde alias Mati reste triste, sa maman lui manque. Mais peut-être que ce serait plus facile si son papa était plus présent, moins déprimé et en colère. Elle l’entend parler seul, ou plutôt au « fantôme » de sa femme décédée, Karine. Elle l’entend pleurer. Elle voudrait tellement que sa maman revienne. Elle décide de lui écrire des lettres, pour continuer un semblant de relation avec sa maman, qui n’est plu.

Sa grand-mère est très présente et s’occupe d’elle quand son père n’en est pas vraiment capable. Puis un jour, Mati disparaît. La dernière fois que sa grand-mère, Eliane, l’a vu, elle partait en vélo vers son école. Elle n’est jamais arrivée à l’école.

S’inquiétant de ne pas la voir rentrer, elle téléphone à son fils, Nicolas, le papa de Mathilde. Ce dernier, pas plus affolé que ça, décide de la chercher. Mais vite, les soupçons de la grand-mère et du lecteur se porte sur ce père, toujours triste, toujours en colère.

Qu’a-t-il fait à Mati ? A-t’il franchi les limites et commis un acte irréparable ?

Ce roman est magnifiquement bien écrit. Je l’ai lu en 2 jours (et je pense que si la fatigue ne m’avait pas rattrapée j’aurais pu le terminer en une journée). Ce récit est extrêmement addictif, on veut savoir, chaque fin de paragraphe nous incite à lire le prochain. On soupçonne, on s’interroge, on ressent les émotions de cette enfant à qui la vie ne sourit pas vraiment.

Une excellente lecture que je conseille fortement, certes on en ressort un peu bouleversé, un peu déprimé. Certes, il se passe beaucoup de choses pour que cela puisse être vraiment réel, mais pourquoi pas… je n’ai pas cherché la réalité dans ce roman, je me suis laissée porter par le récit, je me suis attachée à Mati, j’ai voulu connaître les secrets de cette famille qui semblait au départ si normale…

Il sort le 14 Mars et si vous avez l’opportunité de le lire, n’hésitez pas !

 

Ma note : /5

 

 

 

 

Comments

comments

Previous Post Next Post

3 Comments

  • Reply The Blogger Recognition Award | Another Book in the Wall

    […] @ Andrea’s Nirvana Diana @ Fortunately, the Book Elodie @ Further West Books Hannah @ Word Weavers Jasmine @ Jasmine’s Reading Kelly @ Kelly’s Rambles Kristi @ […]

    10 mars 2018 at 09:06
  • Reply nah0books

    En tout cas ta chronique donne envie de le lire!

    9 mars 2018 at 09:42
    • Reply FurtherWest

      Merci ! J’ai été agréablement surprise par cette lecture 🙂

      9 mars 2018 at 09:45

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    You may also like

    %d blogueurs aiment cette page :