“TimeKeeper” de Tara Sim // Book Review

Posted in Culture, Lecture

This post is also available in: enEnglish

 .

Lecture seulement disponible en anglais !

 

Date de publication : VO – November, 8th 2016
Edition : VO – Sky Pony Press
Nombre de pages : VO – 414
.
.
.
Résumé :
.

I was in an accident. I got out. I’m safe now.

An alternate Victorian world controlled by clock towers, where a damaged clock can fracture time—and a destroyed one can stop it completely.

A prodigy mechanic who can repair not only clockwork but time itself, determined to rescue his father from a Stopped town.

A series of mysterious bombings that could jeopardize all of England.

A boy who would give anything to relive his past, and one who would give anything to live at all.

.
.
Mon avis :
.
J’ai eu la chance de recevoir ce roman par la maison d’Edition Sky Pony Press, et ce fut un vrai plaisir de le lire !
 .
TimeKeeper c’est avant tout un univers Steampunk, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un genre littéraire qui se déroule généralement pendant le 19ème siècle, à l’époque du charbon et des machines à vapeurs. Les nouvelles technologies n’existent pas dans ces romans ! Ici, l’histoire se passe en Angleterre en 1875, dans une réalité alternative de notre monde, où les téléphones, les voitures existent déjà et là où les relations homosexuelles sont plus ou moins acceptées.
 .
Je ne lis pas énormément de Steampunk, non pas parce que je n’aime pas, mais tout simplement car je ne connais pas énormément de roman issus de ce genre littéraire. J’en ai lu un dernièrement en français (l’auteure est française) : Les mystères de Larispem, et j’avais adoré ! Bref, revenons en au livre, premier d’une saga qui fut une excellente surprise pour ma part.
 .
Dans ce roman, on suivra principalement Danny, un “horloger” si je peux traduire ça comme ça, son travail est de réparer les horloges des villes (comme Big Ben par exemple). Ces horloges sont extrêmement importantes dans ce monde puisqu’elles contrôlent le temps (pas la météo non, mais le temps qui s’écoule). Un simple problème peut provoquer une lenteur dans le temps, ou des minutes/heures qui disparaissent. Comme vous l’avez compris, il faut vraiment prendre soin de ces horloges !
 .
On apprend vite que Danny a perdu son père (également horloger) il y a quelques années suite à un accident lorsqu’il réparait une horloge. Le temps s’est subitement arrêté dans cette ville, et elle s’est isolée/coupée du monde. Personne n’a encore trouvé de moyen pour les sauver. Ils sont condamnés pour le moment.
 .
C’est d’ailleurs le but premier de Danny, sauver son père ! Traumatisé par cette disparition, il s’est lui aussi coupé du monde, il ne sort plus et ne vit que pour son travail. Jusqu’au jour où il rencontre un jeune homme. Une romance M/M toute mignonne et douce va alors s’installer.
 .
A côté de tout ça, de nombreux accidents s’enchaînent. Danny va tenter de comprendre ce qu’il se trame et qui est à l’origine de ces derniers.
 .
Timekeeper est un roman très bien écrit, qui m’a happé dès les premiers paragraphes ! Tara Sim a construit un monde victorien alternatif que j’ai adoré, et j’ai hâte de lire la suite.
Les personnages sont attachants, l’intrigue est bien menée, pas de temps morts même si l’action n’est pas folle je ne me suis ennuyée à aucun moment !
 .
Je ne peux que vous le conseiller si vous souhaitez lire un peu plus ce genre littéraire, qui est je pense trop peu connu. Cette saga (trilogie) a énormément de potentiel et j’espère tenir le même discours après ma lecture du second tome !
 .
Ma note : /5

Comments

comments

Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :