The Man In The High Castle // Si l’Allemagne nazie avait gagné la guerre

Posted in Culture, Séries

This post is also available in: enEnglish

 

The Man In The High Castle est une série Amazon, cela fait quelques temps qu’elle est sortie (Janvier 2015) et je n’ai pour le moment vu que la saison 1 !
.

Synopsis

.

En 1947, l’Allemagne nazie et l’Empire du Japon, après avoir fait usage de la bombe A, ont remporté la Seconde Guerre mondiale et se sont partagé l’occupation des États-Unis : l’est est largement contrôlée par l’Allemagne (« Greater Nazi Reich ») alors que l’ouest est gouverné par le Japon (« Japanese Pacific States »). La partie centrale du continent, appelée « The Rocky Mountain States », est une zone neutre.

En 1962, alors que le Führer Adolf Hitler est malade, les tensions politiques entre l’Allemagne et le Japon sont à leur paroxysme. Dans cette ambiance de guerre froide, un groupe de résistants tente de sécuriser les images d’un film secret, The Grasshopper Lies Heavy (La sauterelle pèse lourd en français), créé par le fameux « Maître du Haut Château ». Mais les polices japonaises et allemandes sont sur leurs traces. (wikipedia)

.

Mon avis

.

Cette série est une adaptation du roman du même nom de Philip K. Dick écrit en 1962.

Le plot de départ de cette histoire m’a tout de suite intéressé, j’aime beaucoup cette idée de proposer une réécriture de l’Histoire. Ici, l’Allemagne nazie a remporté la seconde guerre mondiale, et se partage le territoire des « Etats-Unis » avec les Japonais.

Dans cette série on va suivre les péripéties de plusieurs personnages, chacun appartenant à des camps différents.

 

 

Joe Blake est le premier personnage de l’histoire que l’on voit apparaître, il souhaite faire partie de la résistance. Jeune, il paraît au premier abord ne pas trop savoir ce qui l’attend. Mais ce personnage va se révéler très intéressant assez rapidement !!!

Ensuite, Frank Frink un ouvrier, créateur de bijoux, tente de vivre sa vie au sein de la côte Ouest. Chaque jour il doit cacher ses origines, des origines qui lui assureraient la mort imminente, sa famille est/était juive.

Sa fiancée Juliana Crain, adepte de l’aïkido, jeune femme sans problème, va rapidement découvrir que sa soeur était enrôlée dans la résistance. Après un drame, elle va la remplacer afin d’assurer sa mission jusqu’au bout. C’est le début de nombreux rebondissements, Juliana n’est plus dans sa vie paisible, elle devra faire face aux dangers et tenter de survivre coûte que coûte.

Il y a bien entendu beaucoup plus de personnages principaux, je pense notamment à l’Obergruppenführer John Smith, personnage que j’ai trouvé assez charismatique, détestable aux premiers abords, mais aussi à l’inspecteur Kido de la Kempeitai que l’on souhaite voir mourrir le plus vite possible, ce personnage est juste ignoble,…

Passé tout ces personnages et l’histoire de « base » ce qui a particulièrement retenu mon intérêt et qui m’a donné l’envie de continuer cette série, ce sont les fameux films. La résistance a pour mission d’apporter un film dans la zone neutre. Au départ on ne sait pas grand chose sur ces films, seulement qu’ils ont énormément d’importance, et que la résistance a l’espoir de pouvoir mettre en défaite l’Allemagne Nazie grâce à eux.

 

3d440573-22b1-408a-be9c-bcc4b4f951fc

 

Puis on découvre le contenu d’un des films (que je ne révèlerai pas ici bien entendu) et là on se dit que cette série a vraiment un gros potentiel. Les images sont inattendues, on veut savoir la suite, on veut savoir d’où viennent ces films, qui les a fait,…

Si dans les premiers épisodes tout s’enchaîne assez rapidement, la série rencontre un creux pendant 1 à 2 épisodes, mais je vous rassure elle re-décolle rapidement et je vous promet un final vraiment fou ! Les dernières minutes de cette première saison apportent quelques réponses, mais entraînent surtout énormément de questions, et vivement la saison 2 !

En ce qui concerne les acteurs, ils sont tous bons et interprètent leurs rôles à la perfection. La réalisation, très sombre et pesante est en adéquation avec l’histoire. Certaines scènes sont assez dures, notamment dans l’épisode 2…

.

En bref, The Man In The High Castle est une série qui prend son temps, mais qui propose une intrigue passionnante qui vous fera enchaîner les épisodes. Je vous la conseille donc, et puis il n’y a que 10 épisodes.

.

Comments

comments

23 avril 2018
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :