« The Immortalists » de Chloe Benjamin // Book Review

Posted in Culture, Lecture

This post is also available in: enEnglish

 

If you knew the date of your death, how would you live your life?

It’s 1969 in New York City’s Lower East Side, and word has spread of the arrival of a mystical woman, a traveling psychic who claims to be able to tell anyone the day they will die. The Gold children—four adolescents on the cusp of self-awareness—sneak out to hear their fortunes.

The prophecies inform their next five decades. Golden-boy Simon escapes to the West Coast, searching for love in ’80s San Francisco; dreamy Klara becomes a Las Vegas magician, obsessed with blurring reality and fantasy; eldest son Daniel seeks security as an army doctor post-9/11; and bookish Varya throws herself into longevity research, where she tests the boundary between science and immortality.

 

“There are two major theories about how to stop aging…”
“…It sounds like you’re saying we can choose to live. Or we can choose to survive.”

 

J’attendais beaucoup de ce roman, j’en avais beaucoup entendu parler, souvent en bien. Le résumé m’avais vraiment attiré, intrigué, je me suis jetée sur cette lecture et j’en ressors extrêmement déçue…

Le point positif : la couverture ! Elle est magnifique n’est-ce pas ? Par contre après avoir lu le roman, je ne vois pas forcément de rapport avec l’histoire, mais bon passons!

Comme je le disais plus haut, le résumé était vraiment prometteur : et si vous saviez la date exacte de votre mort, comment décideriez-vous de vivre votre vie ? Pour faire court, 4 frères et soeurs ont eu l’opportunité de rencontrer une voyante, cette dernière leur a dit un par un, en les prenant à part, la date de leurs morts. Bien évidemment ceux ayant une mort assez jeune sont ressortis bouleversés par cette annonce.

Dans ce roman on suit donc ces 4 personnages. L’histoire se partage donc en 4 récit. On commence avec Simon, homosexuel qui décide de s’assumer et de partir à San Francisco et vivre sa vie la où la communauté gay est omniprésente! On le suivra jusqu’à sa mort. Puis, c’est le tour de Kara. Puis Daniel et enfin Varya!

Voilà, on suit leurs vies, leurs doutes, leurs peurs vis à vis de la date de leurs morts.

Je m’attendais à des réponses, à quelque chose d’un peu plus « surnaturel » on va dire. Au bout du compte, c’est plus philosophique qu’autre chose et ce n’est clairement pas ce que je cherchais avec ce roman.

J’en ressors donc extrêmement déçue, et la fin n’a rien fait pour rattraper ce sentiment, puisque c’est clairement une des pires fins que j’ai lu depuis longtemps !!!

 

 

 

 

 

Comments

comments

29 août 2018
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :