« The Glitch » de Elisabeth Cohen // Book Review

Posted in Culture, Lecture

This post is also available in: enEnglish

 

Date de publication : 22 Mai 2018

Maison d’Edition : doubleday

Nombre de pages : 368

 

 

Résumé VO :

Shelley Stone might be a little overwhelmed. She runs the company Conch, the manufacturer of a small wearable device that attaches to the user’s ear and whispers helpful advice and prompts. She’s married with two small children, Nova and Blazer, both of whom are learning Mandarin. She employs a cook, a nanny, a driver, and an assistant, she sets an alarm for 2AM conference calls, and occasionally takes a standing nap while waiting in line when she’s really exhausted. Shelley takes Dramamine so she can work in the car; allows herself ten almonds when hungry; swallows Ativan to stave off the panic attacks; and makes notes in her day planner to « practice being happy and relatable. » But when Shelley meets a young woman named Shelley Stone who has the exact same scar on her shoulder, Shelley has to wonder: Is some sort of corporate espionage afoot? Has she discovered a hole in the space-time continuum? Or is she finally buckling under all the pressure?

Mon avis :

Je ne pense pas m’attarder sur ma critique de ce roman puisque je suis assez mitigée et c’est toujours le genre d’avis que j’ai le plus de mal à écrire… Je vais me concentrer sur les points positifs et les négatifs.

Ici nous allons suivre la vie de Shelley Stone, à la tête (ou presque) d’une compagnie au coeur de la Silicon Valley, elle ne vit que pour travailler, sans pause, elle n’aime que ça… Pourtant, elle est mariée et mère de deux enfants. Son mari également au coeur d’une grande entreprise travaille lui aussi énormément. Mais s’en passerait bien. Leurs enfants sont donc la plupart du temps confiés à des nounous.

Un jour qu’ils sont en vacances, enfin si on peut appeler ça des vacances puisqu’ils ne décrochent pas vraiment de leurs téléphones portables, leur petite fille disparaît. S’en suit un récit qui m’a passablement énervé où les deux parents ne lâchent pas leurs téléphones pour la retrouver… bref, tout s’arrange, elle est retrouvée, même si les circonstances restent assez bizarre.

Puis, elle fera la rencontre d’une jeune femme, qui n’est pas sans lui rappeler elle-même, plus jeune. Bizarre, elle porte le même nom, le même prénom,… Elle essaiera donc de comprendre cette situation tout en essayant de ne pas sombrer au coeur de son travail.

Bref, le départ m’a beaucoup plu, malgré cet énervement haha, j’ai aimé le style de l’auteur, agréable et facile à lire. Mais plus j’avançais dans l’histoire, plus je m’en désinteressée complètement. Trop de termes techniques, d’immersion au sein de son entreprise qui est je l’avoue quelque chose qui ne me passionne pas du tout, même si j’aime les nouvelles technologie, ici tout cela m’a ennuyé.

Je n’ai pas aimé la tournur que prenait ce roman à partir de la moitié de l’histoire, et j’ai encore moins aimé la fin, bref je ne retiendrais pas ce livre très longtemps dans mes souvenirs, et j’ai un peu de mal à vous le conseiller je l’avoue !

Ma note : /5

 

Comments

comments

12 juillet 2018
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :