The Curse (The Winner’s Trilogie) de Marie Rutkoski // Book Review

Posted in Culture, Lecture

This post is also available in: enEnglish

 

Date de Sortie VF : 16 Février 2017

Maison d’Edition VF : Lumen

Nombre de Pages : 456

 

 

Résumé :

Gagner peut être la pire des malédictions…
Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la « malédiction du vainqueur » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.
Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.
Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

 

Mon avis :

Bon, autant vous le dire tout de suite, j’ai été un peu déçue par cette lecture. Pour résumer, je dirais que la première moitié m’a plue, mais le livre m’a totalement perdue après…

L’histoire se déroule des années après une guerre entre les « Valorian » et les « Herran », ces derniers les plus riches auparavant ont désormais tout perdu et sont réduits à l’état d’esclavage.

Kestrel est une Valorian, fille d’un général qui souhaite qu’elle s’enrôle dans l’armée et vienne combattre à ses côtés. Mais Kestrel bien qu’intelligente et très forte psychologiquement est une piètre guerrière… elle ne sait pas se battre et ne rêve en aucun cas de rejoindre l’armée…

Lors d’une vente aux enchères elle fera l’acquisition de Arin. Un esclave au passé tourmenté et qui ne semble pas vouloir se laisser faire. Ils feront connaissances, notamment grâce à un jeu où le perdant devra répondre à une question !

Bref, on se doute rapidement qu’Arin nous cache quelque chose. On se doute également qu’une relation va naître entre ces deux-là… Je dois dire n’avoir pas été plus emballée que ça par cette relation.

En dehors de ça, un complot se trame en arrière plan de l’histoire. Et l’action ne démarrera qu’après une bonne moitié du roman. Et c’est à partir de ce moment que je me suis totalement désintéressée de l’histoire… Les guerres, les complots, les revanches, rien ne m’a donné envie de poursuivre ma lecture. Les je t’aime mais je te mens,… non plus !

Je sais que beaucoup pensent l’inverse de ce que je viens de vous dire, cette saga a énormément de bonnes critiques et d’ailleurs je ne pense pas en avoir vu une mauvaise encore…

Je ne dis pas qu’elle est mauvaise non non ! J’ai beaucoup aimé le style d’écriture de l’auteur, les personnages sont toutefois sympathiques et j’ai aimé les découvrir pendant les 150 premières pages. mais ce roman, cette saga n’est tout simplement pas pour moi. Je ne vais donc pas lire la suite.

L’avez-vous lu ? Avez-vous aimé ?

 

Ma note : /5

 

Comments

comments

Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :