“The Atrocities” de Jeremy C. Shipp // ARC Review

Posted in Culture, Lecture

This post is also available in: enEnglish

 

Date de publication : April 17th 2018

Maison d’Edition : Tor.com

Nombre de pages : 104

 

 

Résumé (vo) :

When Isabella died, her parents were determined to ensure her education wouldn’t suffer.

But Isabella’s parents had not informed her new governess of Isabella’s… condition, and when Ms Valdez arrives at the estate, having forced herself through a surreal nightmare maze of twisted human-like statues, she discovers that there is no girl to tutor.

Or is there…?

Extrait :

“Turn left at the screaming woman with a collapsing face. Turn right at the kneeling man with bleeding sores the size of teacups. If you come across a big-breasted bear with a child’s head in her jaws, you’re going the wrong way”

Mon avis :

 

J’ai eu l’opportunité de livre cette nouvelle avant sa sortie. J’adore les histoires aux atmosphères sombres et un peu flippantes, du coup ce livre me tentait énormément.

Les premières pages furent vraiment spéciales, je ne savais pas du tout dans quoi je m’embarquais et je ne comprenais pas grand chose… J’ai décidé de continuer ma lecture en me laissant porter par la narration sans chercher à vouloir tout comprendre !

On apprend par la suite que Ms Valdez vient dans cette maison pour enseigner auprès d’une jeune fille, Isabella. Isabella a eu un accident et présente quelques séquelles… je vous préviens c’est un peu plus grave que quelques séquelles !! Après avoir appris toute l’histoire, Ms Valdez est un peu effrayée et hésite fortement à rester… Mais elle reste, pour aider cette famille.

La maison en elle-même est assez flippante, pleins de tableaux dans les couloirs, le genre de tableaux vraiment effrayants qu’on ne souhaite pas avoir chez soi !

L’histoire est intéressante mais j’ai eu énormément de mal avec le style de l’auteur. C’était je trouve un peu désorganisé, cela partait dans tous les sens, et j’ai eu énormément de mal à rentrer dans l’histoire (je n’y suis d’ailleurs pas vraiment rentrée…). en ce qui concerne les personnages, difficile de les apprécier plus que ça avec seulement 100 pages.

Les rebondissements étaient sympa mais la fin m’a déçue, pas vraiment d’explications et tout est allé beaucoup trop vite !

En bref, je suis sûre que ce livre a le potentiel de plaire à certains lecteurs, je ne dis pas qu’il était mauvais, ce n’est juste pas le genre de livre que j’apprécie.

 

Ma note :

 

Comments

comments

Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :