“Suffer the children” de Craig DiLouie // Book Review

Posted in Culture, Lecture

This post is also available in: enEnglish

 

Date de publication US : 05/20/2014

Maison d’Edition : Permuted Press

Nombre de pages : 343

 

 

Résumé (VO) :

From an acclaimed horror writer, a chilling tale of blood-hungry children who rise from the dead in this innovative spin on apocalyptic vampire fiction.

Suffer the Children presents a terrifying tale of apocalyptic fiction, as readers are introduced to Herod’s Syndrome, a devastating illness that suddenly and swiftly kills all young children across the globe. Soon, they return from the grave…and ask for blood. And with blood, they stop being dead. They continue to remain the children they once were…but only for a short time, as they need more blood to live. The average human body holds ten pints of blood, so the inevitable question for parents everywhere becomes: How far would you go to bring your child back?

 

Mon avis :

Comme je l’ai mentionné dans un précédent article, je suis dans une passe horreur, atmosphères sombres !

J’ai vu ce roman passer sur bookstagram, j’ai trouvé la couverture assez dérangeante, et le résumé m’a vraiment donné envie de le lire !

Dès les premières pages j’ai été happé par l’histoire. Le récit est narré via le point de vue de différents personnages, et j’ai adoré.

On rencontre différentes familles, que l’on suivra tout le long du roman. On apprend tout d’abord à les connaître, en savoir un peu plus sur leurs vies avant la catastrophe.

Puis la “catastrophe” arrive. En quelques minutes, tous les enfants meurent, tous sans exception. Chaque enfant n’ayant pas atteint la puberté va perdre la vie, pas seulement aux US, mais à travers le monde entier.

Un phénomène qu’aucuns scientifiques n’arrivent à expliquer. Personne ne comprend ce qui a pu causer ça. Des millions et des millions de cadavres se retrouvent donc un peu partout. Les services funéraires et les cimetières sont incapables de suivre la cadence. Les enfants seront donc enterrés en masse à travers différents lieux.

Puis, 3 jours plus tard, ils reviennent tous à “la vie”. Je mets la vie entre guillemets, puisqu’on apprend très vite qu’ils ne sont pas vraiment vivants. Aucune respiration, aucun battement de coeur… Des morts-vivants.

A partir de ce moment tout va s’enchaîner, et le monde tel qu’on le connaît va disparaître. Une atmosphère un peu post-apocalyptique. Terreur, interrogations, on cherche à comprendre ce qu’il se passe.

J’ai donc adoré cette lecture. Le rythme est parfait, les personnages sympathiques et l’histoire vraiment captivante !

Je recommande donc ce roman, et en plus il est parfait pour commencer à lire en vo car le style d’écriture est vraiment facile pour débuter !

 

Ma note : /5

 

 

Comments

comments

Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :