« Sang Maudit » de Ange // Book Review

Posted in Culture, Lecture

This post is also available in: enEnglish

.
Date de publication : 16/08/2017
Edition : Castelmore
Nombre de pages : 414
.
.
.
Résumé :
.
Dans une France où la Révolution n’a jamais eu lieu, une épidémie mystérieuse décime la population…
.
Angie, dix-sept ans, vient d’avoir son bac. Elle s’apprête à fêter sa réussite avec ses amis Clémence et Matt quand sa mère lui rend une visite surprise après plusieurs années d’absence : la duchesse de Noailles a décidé qu’il était temps pour sa fille, Angélique, de faire son entrée à la cour du roi Louis XXIV au château de Versailles.
.
Angie, qui a grandi dans le quartier populaire de Belleville, au cœur de Paris, décide d’obéir, par curiosité plus que par devoir.
.
Malgré son mépris pour la noblesse décadente française, la jeune femme va découvrir avec fascination les sombres intrigues des salons royaux…
.
Mon avis :
 .
Et voilà, je viens de terminer la dernière phrase de ce livre et que dire si ce n’est que ce fut une très bonne lecture !
 .
Le roman se déroule dans une France qui n’a jamais connue la Révolution Française. Toujours gouvernée par un Roi (Louis XXIV), et où les nobles ne se mélangent pas au reste de la population française, comme c’était bien évidemment le cas à l’époque.
 .
Dans les première pages du roman, on va suivre Angie (ou Angélique), elle se fait alors attaquer dans le métro parisien, une attaque mystérieuse où des phrases la poursuivront encore longtemps, les hommes qui devaient la tuer viennent de lui annoncer qu’elle est « marquée, ils ne lui donnent pas une semaine à vivre ». Angie ne comprend pas, et fera tout pour se renseigner sur ce qui vient de se passer, et bien entendu, ne pas mourir !
 .
Angie est à moitié noble, de par sa maman la duchesse de Noailles. Cela fait une dizaine d’année que cette dernière a plus ou moins abandonnée Angie à la garde de son père. Angie et son papa vivent donc tous les deux dans un loft parisien, le plus simplement possible. C’est pendant l’année des 17 ans d’Angélique que la duchesse fait son apparition et décide de la présenter à la cour (Versailles) et donc au Roi de France. Curieuse, elle accepte. Et ce sera peut-être l’occasion de découvrir ce que « marquée » veut réellement dire.
 .
A partir de ce moment, tout s’enchaîne, l’action est présente, on ne s’ennuie pas, et difficile de poser le livre.
 .
J’ai vraiment apprécié le personnage d’Angélique. J’ai adoré l’idée de mélanger Monarchie/Versailles avec l’univers des vampires (oui des vampires à Versailles, on ne peut pas rêver mieux !!!). L’idée de transférer le tout à l’époque actuelle était très sympa. Et ce que j’ai vraiment apprécié, c’est que les quelques romances présentes ne prennent pas du tout le pas sur l’intrigue. C’est en second plan et c’est très bien comme ça !
 .
Il faut quand même éviter de donner cette lecture à un public trop jeune, car il y a quelques scènes un peu « sanglantes » on va dire, et les détails sont assez bien expliqués !
.
Ce roman laisse présager une suite, mais il se lit très bien en one-shot !
 .
En bref, vous aimez l’univers des Rois de France, de Versailles ? Vous aimez les vampires ? Vous aimez les romans où l’on ne s’ennuie pas ? Alors je vous conseille fortement cette lecture.
.
Je remercie encore les Editions Castelmore pour m’avoir envoyé ce roman, j’ai adoré.
 .
(et je tiens à préciser que mon avis n’est en aucun cas biaisé par cette collaboration, si vous suivez mon blog, vous savez que quand je n’aime pas un roman, je le dis, partenariat ou non !)
.
Ma note : /5
.

Comments

comments

Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :