Facebook
Instagram
Google+
Twitter
EMAIL
PINTEREST

Road Trip // Deux jours dans Sequoia National Park

Road Trip // Deux jours dans Sequoia National Park

Nous avons profité de la visite d’amis pour partir camper au coeur de Sequoia National Park. Ils ne connaissaient pas, nous y sommes déjà allés il y a 2 ans, mais nous étions plus qu’enthousiastes à l’idée d’y retourner quelques jours.

A la base, nous voulions y passer 2 nuits, mais en plein été, les campings étaient déjà complets, on a eu de la chance de pouvoir réserver une nuit !

20150731_092211-2

➸ Le seul souci c’est que notre camping : Stony Creek, ne se trouvait pas dans Sequoia National Park, mais Sequoia National Forest, et les règles sont assez différentes. Nous n’avons donc pas pu faire de feu de bois, c’est un peu dommage, car c’est aussi ce qui fait le charme du camping aux US…
.

Départ pour Sequoia National Park

.
Il faut compter environ 4h de route pour arriver dans le parc. Nous nous sommes levés assez tôt pour ne pas arriver trop tard. Comme nous avons choisi de rentrer par le Nord, on a rajouté facilement 1h au trajet.

Il est 6h, le coffre de la voiture est plein à craquer, les appareils photos sont rechargés, la playlist est lancée, c’est parti !

La circulation est agréable à cette heure là, après une pause pour le petit déjeuner mais aussi pour se dégourdir les jambes, on arrive finalement à l’entrée de Sequoia National Park. Notre pass annuel est encore valable un mois, on en profite donc. Et comme d’habitude, à l’entrée on nous remet des cartes et des infos sur le parc.

Il est bientôt midi, on s’arrête dans un coin sympa en bord de clairière pour pique-niquer, on est un peu seul au monde, c’est top ! Il commence à pleuvoir, heureusement nous sommes à l’abris des arbres, mais la pluie s’est vite arrêtée !

➸ Après un  arrêt  au Visitor Center, on décide de se diriger vers le fameux General Sherman Tree. C’est donc un Sequoia, mais attention pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit du Sequoia au tronc le plus imposant du monde, et son âge est estimé à environ 2200 ans !  Donc inutile de vous préciser que c’est très impressionnant !

DSC08563

DSC08539 DSC08412

On continue la ballade dans les alentours, l’ambiance est vraiment différente de la première fois où nous étions venus. Il faisait beau et chaud, là le temps est gris et le sol est humide !

On s’arrête auprès d’une rivière, avant de se diriger vers le camping. On décide de ne pas y aller trop tard, la nuit va vite tomber, le ciel gris ne va pas aider, et on a une tente à monter !
.

On a vu un ours !!

.

➸ Sur la route, une voiture nous fait des appels de phares, on  continue encore quelques mètres, et là on aperçoit un ours sur le bord de la route. Occupé à trouver un peu de nourriture dans les feuillages, il nous ignore complètement. Considérant qu’il n’y a pas de risque, on descend doucement de la voiture, on bloque la route mais ce n’est pas bien grave, de nombreuses personnes vont nous rejoindre par la suite ! On le photographie comme on peut, pas simple il n’est pas très coopératif.

DSC08490

Notre objectif était de voir au moins un ours durant ces 2 jours dans Sequoia National Park, et c’est chose faite !!!

➸ A présent, direction le camping : Stony Creek ! Notre emplacement nous attend, on commence  à  monter la tente, gonfler les matelas, et sortir la nourriture pour la placer dans les fameuses « boîtes à ours ».

A peine terminé, la pluie commence à tomber, pas d’autre choix que de rentrer dans la tente. Heureusement que celle-ci est assez grande, car au final nous passerons la soirée à l’intérieur !

Après une nuit fraîche et humide, il est temps de lever le camp. On a choisi une randonnée pas trop longue puisqu’on doit repartir en fin d’après-midi vers Los Angeles. Située près d’une prairie, on espère pouvoir voir un ours, hélas nous avons seulement eu le droit aux moustiques !

  D’ailleurs pensez à apporter des produits anti-moustiques, car il y en a vraiment énormément, et quand il décide de piquer ils ne font pas les choses à moitié. Nos piqûres de moustiques ressemblent donc à de gros pinçons/suçons violacés !!!

On passe ensuite par l’immanquable Tunnel Log, pour ensuite se diriger vers Moro Rock.

DSC08592

Moro Rock c’est donc 350 marches pour une vue imprenable sur Sequoia National Park. La dernière fois je m’étais arrêtée à mi-chemin, le vertige s’était fait ressentir. Cette fois, il fallait vraiment que j’aille jusqu’au bout, et finalement ce n’est pas si horrible que ça ! Et puis la vue est tellement magnifique, que ça vaut vraiment le coup !
.

Retour sur Los Angeles

.
Après avoir pique-niquer et s’être arrêté un peu partout le long de la route, il est temps de retourner sur Los Angeles. La température est intenable, il fait plus de 105°F (41°C). A environ 1h de Los Angeles, les ralentissements commencent, le traffic s’intensifie, nous revoilà en ville, adieu la tranquillité de Sequoia National Park.

➸ Au final, ce fut deux jours vraiment top, le camping est une option à considérer si vous venez dans le coin lors de vos prochaines vacances. Il y a moyen de trouver des tentes pas très chères (Walmart par exemple), et c’est tellement plus sympa qu’un hôtel !
.

–> Article à venir : Une petite vidéo de ces 2 jours !
.

Les photos
.

DSC08386-2 DSC08407 DSC08425

 

20150731_080527-2 DSC08427 DSC08431 DSC08434 DSC08436 DSC08460 DSC08465 DSC08487 DSC08493 DSC08504 DSC08521 DSC08535 DSC08555 DSC08558 DSC08595

 

La page Facebook du blog : https://www.facebook.com/furtherwest.bymelo N’hésitez pas à liker et partager 🙂

.

 

 

Comments

comments



30 thoughts on “Road Trip // Deux jours dans Sequoia National Park”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.