Peaky Blinders – Direction Birmingham – 1919 // Série

Posted in Culture, Séries

This post is also available in: enEnglish

 

Une série britannique, un esthétisme de fou, une histoire vraiment passionnante, un casting de rêve et une bande originale vraiment extra. Oui rien que ça !

Aujourd’hui je vous parle donc d’une de mes séries phares : Peaky Blinders.

.
Synospis

En 1919, à Birmingham, soldats, révolutionnaires politiques et criminels combattent pour se faire une place dans le paysage industriel de l’après-Guerre. Le Parlement s’attend à une violente révolte, et Winston Churchill mobilise des forces spéciales pour contenir les menaces. La famille Shelby compte parmi les membres les plus redoutables. Surnommés les « Peaky Blinders » par rapport à leur utilisation de lames de rasoir cachées dans leurs casquettes, ils tirent principalement leur argent de paris et de vol. Tommy Shelby, le plus dangereux de tous, va devoir faire face à l’arrivée de Campbell, un impitoyable chef de la police qui a pour mission de nettoyer la ville. Ne doit-il pas se méfier tout autant la ravissante Grace Burgess ? Fraîchement installée dans le voisinage, celle-ci semble cacher un mystérieux passé et un dangereux secret. (source : allocine)

 

 

Invention ou réalité ?

 

Le gang des Peaky Blinders a donc réellement existé, ils auraient été mentionné pour la première fois en 1890, dans un journal local de Birmingham, en tant que groupe criminel.

Pourquoi ce nom ? Deux hypothèses :

– On peut traduire ce nom par « visières aveuglantes ». Car, ils cousaient des lames de rasoirs sous la visière de leurs casquettes, et se servaient donc de ces casquettes lorsqu’il fallait se battre !

– En fait le terme Peakys était un surnom que les gens donnaient à ces fameuses casquettes très à la mode à l’époque !

 

peakyblinders

.

Et la série dans tout ça ?

 

La première chose qui frappe le téléspectateur lors du visionnage de la série, c’est son visuel :un esthétisme de fou, vraiment réussi. Chaque image, chaque mise en scène, sont vraiment très travaillées et réussissent à donner cette atmosphère si particulière à Peaky Blinders.

Ensuite vient le fait que le casting est tout bonnement excellent.

Avec Cillian Murphydans le rôle principal de Tommy Shelby, qu’il interprète avec passion, parvenant à s’approprier parfaitement ce personnage torturé. Car oui Tommy Shelby reste profondément marqué par son expérience en tant que soldat au cours de la guerre.

Son ennemi juré, Chester Campbell, est interprété par Sam Neill(Jurassic Park, The Tudors).

On retrouve également au casting : Annabelle Wallis, Helen McCrory,…

Un autre point fort de Peaky Blinders, c’est sa bande originale. La saison 1 proposait surtout les titres des White Stripes, alors que dans la saison 2 on retrouve pas mal de titres de PJ Harveyainsi que de Royal Blood.
Bien qu’en total anachronisme, elles s’insèrent parfaitement dans l’histoire, sans choquer, sans déranger.

Son format court, 6 épisodes d’1h par saison, permet de se concentrer sur l’essentiel, sans cumuler trop de longueurs ou de mises en scène inutiles !

 

Peaky Blinders

.
La saison 1 était déjà très bonne. Même s’il faut quand même un certain temps pour se souvenir des personnages et des enjeux mis en place. Cela viendra au fur et à mesure, et assez simplement au final.

On retrouve les thèmes de la pauvreté, du syndicalisme, ainsi qu’une mise en avant de la montée du communisme, et de l’émergence de l’IRA(l’Irish Republican Army).
Bref, des thèmes passionnants, autour d’une histoire qui l’est tout autant.

En ce qui concerne la saison 2, je l’ai trouvé vraiment supérieure à la saison 1.
Peaky Blinders a réussi à poser ses bases dans la première saison, chaque personnage a été plus ou moins approfondis, et l’histoire du gang a été correctement introduite.

La saison 2 apporte beaucoup plus de tensions, d’émotions, et introduit quelques nouveaux personnages qui ne font que renforcer la qualité de cette série. L’épisode 1 est à couper le souffle, tout y est maîtrisé. Et l’épisode final est lui aussi vraiment très bon.

Je me suis pour le moment arrêtée à la saison 3, il va falloir que je rattrape mon retard.

Action, romance, fraternité sur fond historique, voilà comment je pourrais résumer Peaky Blinders… Si seulement c’était aussi simple ! (Sans oublier un accent particulièrement prononcé…)

–> Une excellente série que je ne peux que vous conseiller.

 

Peaky-Blinders-S2-episode-2-01

 

 

Comments

comments

11 mai 2018
Previous Post Next Post

6 Comments

  • Reply dame nina

    Bonjour !

    J’adore cette série, inutile donc de dire que ton article a immédiatement attiré mon œil de fan !
    Tout est parfait, tu le dis très justement : les décors, la musique, les personnages et Cillian Murphy♡ !

    Belle journée à toi, bises de France 😉

    29 mai 2018 at 00:48
  • Reply iLLy

    Il faudrait vraiment que je me penche sur la série un de ces 4… Elle est sur ma liste.

    24 mai 2018 at 08:28
    • Reply FurtherWest

      il y a tellement de séries à voir !!!

      25 mai 2018 at 09:48
  • Reply mithrowen

    J’adore cette série, ses acteurs, son ambiance, sa musique <3. Par contre, j'ai été un peu déçue par la dernière saison, même si cela reste de la série de très haut niveau!

    11 mai 2018 at 10:25
  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    You may also like

    %d blogueurs aiment cette page :