« Moisson de sang » de S. J. Bolton // Book Review

Posted in Culture, Lecture

This post is also available in: enEnglish

 

En emménageant aux abords d’un cimetière dans une petite ville de campagne, la famille Fletcher pensait trouver la quiétude. Seulement, à Heptonclough, on n’apprécie guère les nouveaux venus et la famille Fletcher n’échappe pas à la règle. Si les habitants se montrent courtois voire amicaux, leurs sourires de façade cachent des sentiments plus troubles. Et l’intérêt que certains portent à Millie, la cadette, âgée de 2 ans est pour le moins… déconcertant. Son frère Tom, lui, est persuadé qu’une étrange fillette les épie en permanence depuis le cimetière. Mais s’agit-il vraiment d’hallucinations ? Pour Evi Oliver, la psychiatre qui le suit, le doute s’instaure. Quant au nouveau pasteur de la paroisse, le jeune et très moderne Harry, il doit admettre avoir assisté à des phénomènes perturbants dans son église. Un temps pour naître, un temps pour mourir, un temps pour tuer, dit l’Ecclésiaste. Au sein de cette communauté, il semblerait que certains individus aient donné à ces paroles une résonance toute personnelle… 

 

« First the whispers were in a dream. And then they weren’t. »

 

J’ai reçu ce service presse en échange d’un avis honnête et personnel / I received this copy as an ARC in exchange for an honest review.

 

Pour commencer j’ai envie de parler de la couverture de ce roman, parce que avouons-le c’est souvent ce qui nous donne envie de lire un roman ou non. Même si le résumé joue beaucoup, un belle couverture attire tout de suite l’oeil. Et là je la trouve particulièrement réussie, du moins pour la version VO, car je suis moyennement fan de la version VF…

L’histoire commence très bien, on se retrouve au milieu d’un cimetière d’une petite ville anglaise. Lors de l’exhumation de la tombe d’une petite fille décédée quelques années auparavant. Hors, ce n’est pas un corp qui est retrouvé mais 3 !

Puis on retourne en arrière dans l’histoire afin de découvrir ce qu’il a pu se passer.

Une atmosphère un peu sombre, des enfants qui entendent des voix, et voient une petite fille les observer… Une jeune femme qui n’a toujours pas fait le deuil de sa petite fille décédée dans l’incendie de sa maison il y a quelques années, un prêtre fraîchement arrivé dans le village, un village qui nous semble louche dès le départ, et des traditions villageoises un peu particulières. L’ambiance est posée, et elle me plaît.

Cependant, j’ai trouvé le récit long… très long… je me suis pas mal ennuyée lors de ma lecture. Même si j’avais envie de toujours en savoir plus je n’ai pas réussi à m’immerger complètement dans l’histoire. Ni à m’attacher aux personnages. Je n’ai pas apprécier la relation entre le révérant/prêtre et la psychologue. Une relation un peu bizarre.

Et je dois avouer que la fin ne m’a pas vraiment satisfaite, je l’ai un peu vu venir, et je ne suis pas extrêmement fan de toutes ces révélations.

En bref, un thriller qui commence par quelques touches de surnaturels mais qui finit de manière assez banale. Je ne peux pas dire que j’ai aimé ou détesté ce roman mais c’est une petite déception

 

 

 

Comments

comments

3 septembre 2018
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :