« Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens » de Becky Albertalli // Book Review

Posted in Culture, Lecture

This post is also available in: enEnglish

 

Date de publication : 15 Avril 2015

Maison d’Edition : Hachette Jeunesse

Nombre de pages : 315

 

 

Résumé :

Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement : 1/ Ils fréquentent le même lycée. 2/ Blue est irrésistible. 3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.) Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Martin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…

Mon avis :

Autant le dire tout de suite j’ai vraiment aimé ce roman, on se sent bien en le lisant, et il aborde des thèmes très intéressant, notamment : l’homosexualité, qui est d’ailleurs le thème central de cette histoire.

Dans ce roman nous suivons Simon, 16 ans, il est homosexuel et n’a pas encore fait son fameux « coming-out ». Il correspond depuis quelque temps avec une personne sur internet. Son pseudo : Blue, lui aussi homosexuel. Ils s’entendent bien et on appris qu’ils étaient dans le même lycée. Bien évidemment ils ne souhaitent pas dévoiler leurs réelles identités, pas encore prêt à s’exposer au monde entier.

Leur relation au départ seulement amicale deviendra un peu plus au fur et à mesure des emails échangés (on s’en doute dès le départ, bien évidemment). Ils apprendront à se connaître, et l’amour remplacera l’amitié.

En parallèle on suit la vie « réelle » de Simon, au coeur de son lycée, lors de ses soirée en famille ou encore avec ses meilleurs amis : Nick et Leah.

En tant que lecteur, on essaye de deviner l’identité de Blue, et j’avoue avoir assez rapidement percé le mystère, mais cela ne m’a aucunement gâché ma lecture.

J’ai passé un très bon moment avec Simon et ses amis, sa famille. Cela m’a un peu rappelé mes années lycée !

En conclusion, je pense que ce roman peut-être apprécié de tous, plus jeunes et moins jeunes, le sujet parfois délicat au sein de certaines familles, aidera peut-être ceux qui se trouvent dans cette situation à plus facilement s’accepter. De nos jours, même si beaucoup sont encore fermés lorsqu’il s’agit d’homosexualité, il faut cependant rappeler que beaucoup sont également très ouverts et ne portent finalement aucune différence quand aux préférences de chacun. Chacun est libre et surtout chacun devrait se sentir bien dans sa peau, et s’accepter sans devoir subir de jugements.

Un excellent roman que je ne peux que conseiller !

 

Ma note /5 :

 

 

Comments

comments

19 juin 2018
Previous Post Next Post

2 Comments

  • Reply Sonny

    Je suis contente que tu ais apprécié ce livre! <3

    19 juin 2018 at 12:57
    • Reply FurtherWest

      moi aussi, j’en ai entendu tellement de bien, que généralement je redoute ces lectures !

      25 juin 2018 at 10:19

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    You may also like

    %d blogueurs aiment cette page :