« Levana » de Marissa Meyer – Les chroniques lunaires // Book Review

Posted in Culture, Lecture

This post is also available in: enEnglish

Livre 3,5 de la saga Les Chroniques Lunaires

.

Date de publication : 04/16/2015

Maison d’Edition : Pocket Jeunesse

Nombre de pages : 201

 

 

Résumé :

 » Miroir, mon beau miroir, qui d’entre toutes est la plus belle ?  » Bien avant de devenir la cruelle et magnifi que reine des Lunaires, bien avant que Cinder, Scarlet et Cress ne se rencontrent, Levana a vécu une tout autre histoire. Une histoire d’amour et de guerre, de trahison et de mort. Une histoire qui n’a jamais été contée… jusqu’à présent.

 

Mon avis :

J’ai toujours adoré les méchants dans les histoires, non pas que je m’identifie à eux, mais je les trouve toujours intéressants ! Et surtout j’adore en savoir plus sur ce qu’il s’est passé dans leurs vies avant les évènements. Pourquoi ils sont comme ça, qu’est-ce qui les pousse à agir de cette manière ? J’était donc extrêmement impatiente de découvrir ce roman qui se concentre sur la vie de Levana avant le premier tome de la saga « Cinder ».

Je vous préviens tout de suite, Levana est une vraie méchante et la lecture de ce roman ne vous fera pas changer d’avis.

On la découvre adolescente, ses parents viennent de mourrir, elle se retrouve seule avec sa soeur, qui devient Reine. Levana ne voit pas les choses de la même manière que sa soeur, et est certaine qu’elle serait meilleure Reine qu’elle.

Levana est très complexée par son physique, elle a subit un accident plus jeune qui ne l’a pas avantagé on va dire… Elle s’entraîne donc à paraître la plus belle possible grâce à ses pouvoirs, le « glamour » (je ne suis pas certaine que ce soit le mot utilisé en vf…). Elle tombe amoureuse, éperdument amoureuse et fera tout pour que ce dernier ressente la même chose, vraiment tout !

Très vite les personnages de Cinder et Winter font leurs apparitions et on entrevoit des semblants de relations, mais Levana ressent principalement de la haine pour ces deux enfants.

On découvre donc dans ce roman un personnage certes traumatisé par un évènement de son enfance, qui je le conçois n’a pas dû aider dans le développement de sa personnalité. Mais surtout on se rend compte que Levana est bel et bien méchante, sadique et clairement égoïste.

Un bon roman qui se lit entre le tome Cress et Winter, qui nous permet de découvrir un peu plus cette méchante reine qui sème la terreur dans la saga des Chroniques Lunaires.

 

Ma note : /5

 

 

 

Comments

comments

Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :