Archives de
Catégorie : Culture

Serie // Pourquoi j’aime autant Doctor Who

Serie // Pourquoi j’aime autant Doctor Who

Je reviens vite avec de nouveaux articles, mais en attendant j’ai décidé de vous parler de ma série fétiche : Doctor Who !

Enormément de séries me plaisent, je suis toujours avec plaisir toutes les aventures qu’elles proposent. Des comédies, de l’action, du fantastique,… Mais avec Doctor Who, c’est différent, et c’est au final assez difficile à expliquer. Mais je vais quand même tenter.

BIG DOSSIER – Et promis PAS DE SPOILERS !

Synopsis


Cette série relate les aventures du Docteur, un extraterrestre, un Seigneur du Temps originaire de la planète Gallifrey. Il voyage à bord d’un TARDIS (Time And Relative Dimension(s) In Space), une machine pouvant voyager dans l’espace et dans le temps.
Particulièrement attaché à la Terre, il est régulièrement accompagné dans ses voyages par des compagnons, pour la plupart humains. Le TARDIS a l’apparence d’une cabine de police, le système de camouflage étant resté bloqué.
Comme tous les Seigneurs du Temps, le Docteur a le pouvoir de se régénérer, ce qui explique sa capacité à changer de corps lorsqu’il est proche de la mort. Dans la seconde série, le Docteur (2005) est le dernier survivant de sa race, anéantie par la grande guerre du temps contre les Daleks, les pires ennemis du Docteur. (Source : Wikipédia)


La bande-annonce des saison 1 à 8
Sans Spoilers !

.
Bande-annonce non officielle, trouvée sur Youtube et qui résume plutôt bien les 8 premières saisons de Doctor Who et le tout sans spoilers !


La plus longue série de Science-fiction


Doctor Who peut être divisée en 2 séries. La série classique, des années 60, qui compte 27 saisons. Et la série de 2005, qui commence bientôt sa dixième saison, qui a repris quelques années après l’arrêt de la première série.

C’est de cette dernière série – Doctor Who 2005 – que je vais vous parler. Car oui il est tout a fait possible de commencer Doctor Who par la nouvelle série, c’est ce que j’ai fait, et je vous le recommande.

La première série étant en noir et blanc pour les premières saisons et avec des effets spéciaux assez limités, vous n’accrocherez pas forcément ! Mais si comme moi vous devenez fan de cet univers, il vous sera possible de la visionner par la suite.

Donc non, il n’est pas nécessaire d’avoir regardé et de connaître l’histoire de Doctor Who pour commencer la nouvelle série !
.

Doctor Who (2005) // 10 Saisons – 4 Docteurs


Comme c’est expliqué dans le synopsis, le Docteur a le pouvoir de se régénérer quand il est sur le point de mourir. Il change ainsi d’aspect, c’est pour cela que de nombreux acteurs ont pu interpréter ce rôle.

*

On commence cette nouvelle adaptation de la série avec le Neuvième Docteur, incarné par Christopher Eccleston. La première compagne du docteur sera Rose Tyler (Billie Piper).

« Fantastic »


La première saison est particulièrement kitsch, peu de moyen, il faut relancer la machine.

Ce neuvième docteur ne fait pas l’unanimité, certains lui reprochent son manque de charisme. Personnellement il me plaisait bien, ce n’est pas mon docteur préféré, mais pour commencer la série, il apportait un certain humour et une interprétation du docteur plutôt correcte, bien que très éloignée des suivants.

Dans cette première saison, on fera la connaissance du Captain Jack Harkness, que j’apprécie beaucoup. Mais aussi des ennemis les plus redoutables du Docteur : j’ai nommé les Daleks !

Comme ce n’est pas une nouvelle série, les producteurs doivent garder l’aspect de certains personnages connus dans l’ancienne série. Du coup, les Daleks vont sans doute vous paraître assez WTF et plutôt ridicules ! Comme la plupart des aliens d’ailleurs, mais vous vous y ferez !

Si vous n’avez toujours pas accroché à la série après la saison 1, c’est normal !

Je n’étais pas plus convaincue que ça après avoir visionné les 13 premiers épisodes !

La saison 2 arrive, avec un tout nouveau docteur. Plus charismatique et certainement le docteur préféré des fans de la série, David Tennant endosse le rôle du Dixième Docteur à la perfection !

David Tennant est un excellent acteur que vous avez certainement vu dans la très bonne série Broadchurch (entre autre). Son interprétation est plus profonde et le caractère du Docteur commence à changer. On se trouve face à un docteur un peu plus sérieux, mais qui sait quand même garder une pointe d’humour.

« Allons-y »
.

Au fur et à mesure des saisons, le budget augmente, les histoires restent très diversifiées, mais on commence à apercevoir l’arrivée de quelques fils conducteurs.

Pendant l’ère du Dixième Docteur, vous découvrirez de nouveaux compagnons en plus de ceux cités précédemment : Martha, Donna et également River Song.

Doctor Who reste une série de science-fiction, drôle et pleine d’aventures. Un divertissement devenu culte depuis de nombreuses années chez les Britanniques.

Après quelques saisons, David Tennant tire sa révérence et cède son rôle de Docteur à Matt Smith, qui incarnera donc le Onzième Docteur.

Matt Smith est donc le nouveau Docteur, c’est également le plus jeune acteur ayant interprété ce rôle, et ce sera mon préféré !

« Geronimo »
.

Pourtant, j’appréciais tellement David Tennant, que je redoutais énormément ce changement de Docteur. Sa tête ne me revenait pas forcément et pour moi il était impossible de faire mieux que le Dixième Docteur. Mais c’était sans compter sur l’excellente interprétation que Matt Smith allait proposer.

Attachant, drôle, avec de très bonnes storylines, la période de ce onzième docteur est ma favorite.

Le budget de la série a considérablement augmenté et cela se ressent direct avec l’esthétisme proposé.

Doctor Who devient alors un phénomène dans le monde entier. Non plus réservé aux geeks fan de science-fiction, ou aux fin connaisseurs et amateurs de séries, la série s’ouvre et devient extrêmement populaire aux Etats-Unis.

Qui dit changement de Docteur dit changement de look, car oui chaque docteur possède son propre style. Adieu le costume cravate, bonjour le nœud papillon !

« Bow ties are cool! »
.

Pendant la période Matt Smith, on rencontrera encore une fois de nouveaux personnages, en plus des précédents. Amy, Rory, Clara,…

Ayant changé de showrunner, la série prend également un tournant différent, et malgré quelques défauts, Steven Moffat (Sherlock) me plaît lorsqu’il est aux commandes de Doctor Who. (Oui je sais c’est un grand débat parmi les fans ! Mais si vous n’aimez pas, pas d’inquiétude, la 10ème saison sera sa dernière)

La série commence à avoir de vrais fils conducteurs, les épisodes ne sont plus isolés mais forment un ensemble tout au long de la saison.

Hélas, toutes les bonnes choses ont une fin, il est temps de passer au Douzième Docteur : interprété par Peter Capaldi. Non je ne dramatise pas du tout ! …

J’étais vraiment très réticente après avoir lu que Peter Capaldi allait interpréter le Douzième Docteur. Non pas que je n’aime pas l’acteur, au contraire, je l’ai d’ailleurs vraiment apprécié dans la série The Musketeers, mais juste que je ne l’imaginais pas du tout dans ce rôle.

Comme avec Matt Smith (Eleven) je suis donc partie assez réticente, et je dois dire que cette fois j’ai eu vraiment énormément de mal à m’y faire.

Son interprétation est tellement différente des précédents, que je n’avais plus l’impression de regarder la même série parfois.


S. Moffat nous avait parlé d’un docteur plus sombre, et en effet, toute la joie, l’excentricité du précédent docteur est envolée.

Cependant, au fur et à mesure des épisodes de cette 8ème saison j’ai commencé à l’apprécier (même si cette 8ème saison est je pense la plus mauvaise…). La neuvième saison fut la bonne pour ce Douzième Docteur, et j’ai enfin pu apprécier le jeu de Peter Capaldi à sa juste valeur. La 10ème saison qui vient tout juste de se terminer était top, je l’ai même préféré à la précédente, surtout le double épisode final, elle est passée trop vite comme d’habitude. Et encore une fois, c’est quand nous sommes vraiment attaché à un docteur qu’il faut lui dire au revoir… L’épisode de Noël sera donc son dernier, à voir maintenant qui le remplacera….

 

Les compagnons du Docteur


Comme je l’ai dit dans le paragraphe précédent, de nombreux personnages ont accompagné le Docteur au fil des saisons.

Photo ci-dessus : Rose, Martha, Donna, Captain Jack, River Song (la meilleure), Rory, Clara, Danny et Amy.

Certains un peu agaçants et stupides aux premiers abords, ont su par la suite se faire apprécier et au final me manquer. D’autres que je ne regrette pas du tout, ont cependant joué leurs rôles dans la vie du Docteur et il fallait la plupart du temps passer par cette étape pour une évolution de la série. Mais bien souvent, j’ai su pleinement apprécier les compagnons du Docteur.

A cette série de photo, je peux rajouter quelques compagnons de cette dixième saison : Bill Potts et Nardole (que nous avions déjà vu dans les précédentes saisons)
.

Doctor Who c’est aussi du FUN !

.
Car oui qui dit Science-fiction dit : de nombreux décors, une multitude d’aliens, et des situations toujours plus folles au programme !

Doctor Who peut tout se permettre, et explorer notre passé en apportant sa propre version des faits, mais aussi le futur de la planète Terre. Doctor Who c’est donc des voyages dans le temps et dans l’espace. Bref, chaque épisode nous entraîne dans de nouvelles aventures et c’est ce que j’aime dans cette série.

Certains épisodes m’ont vraiment marqué, je pense notamment à « Blink », « The Impossible Astronaut », « The Pandorica Opens » – pour ne citer qu’eux – avec des histoires un peu plus complexes. Mais aussi « Vincent and The Doctor » qui m’a vraiment ému, et je ne pense pas être la seule dans ce cas.

Doctor Who c’est donc de l’aventure, des aliens, des voyages dans le temps, du fun et pas mal d’émotions. Un savant mélange pour une excellente série britannique !

 

1 photo promo par saison / Evolution des personnages !

Saison 1

Saison 2

Saison 3

Saison 4

Saison 5

Saison 6

Saison 7

Saison 8

Saison 9

Saison 10

 

 

Et je termine avec une série de photo des épisodes de Noël, parce que j’adore cette période 🙂

 

 

.

Mes dernières lectures // Thriller et « No » prise de tête !

Mes dernières lectures // Thriller et « No » prise de tête !

Un article un peu différent aujourd’hui, puisqu’il ne sera ni question de Los Angeles, ni de séries, mais de mes dernières lectures ! Comme l’année dernière, j’essaye de lire un peu plus, de trouver le temps de me poser, un bon livre (ou pas) entre les mains. Ne pas toujours rester devant un écran, cela fait du bien parfois, et au final c’est beaucoup plus relaxant ! Bref, voici mon avis sur les 4 derniers livres que j’ai lu !

Vous pouvez me retrouver sur Goodreads par ici : Ma page !

Robe de marié – Pierre Lemaitre

 

 

Évidemment, je m’y attendais puisque j’en suis l’auteur mais… à ce point-là! Quelle vision, c’est à peine croyable… Son mari n’est plus que l’ombre de lui-même. Les vertèbres ont dû être salement touchées. Il doit maintenant peser dans les quarante-cinq kilos. Il est tassé dans son fauteuil, sa tête est maintenue à peu près droite par une minerve. Son regard est vitreux, son teint jaune comme un coing. Et il est tout à fait conscient. Pour un intellectuel, ça doit être terrible. Quand on pense que ce type n’a pas trente ans, on est effaré… Quant à elle, elle pousse le fauteuil avec une abnégation admirable. Elle est calme, son regard est droit. Je trouve sa démarche un peu mécanique mais il faut comprendre: cette fille a de gros soucis… En tout cas, elle ne tombe pas dans la vulgarité: pas d’attitude de bonne sœur ou d’infirmière martyre. Elle serre les dents et pousse le fauteuil, voilà tout. Elle doit pourtant réfléchir et se demander ce qu’elle va faire de ce légume. Moi aussi d’ailleurs.

J’ai énormément lu de thrillers plus jeune, j’enchaîné les romans policiers, toujours un peu plus violents, puis un jour j’en ai eu marre. Je ne lisais que ça et cela a fini par m’en écoeurer. Depuis je me suis ouverte à de nouveaux genres, et je réussi un peu plus à cerner ce qui me plaît. Avec ce roman, j’ai fait exception, puisqu’il se place plus dans la catégorie « thriller psychologique ». La lecture a été agréable et m’a un peu réconcilié avec le genre, bien que ce ne soit pas non plus un coup de coeur, les nombreux rebondissements étaient plaisants, même si j’en ai vu venir quelques uns. Une lecture facile, surprenante avec un rythme qui sans être soutenu reste correct, on ne s’ennuie pas, et ce du début à la fin !

Le premier jour du reste de ma vie – Virginie Grimaldi

 

 

Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités, décoration de l’appartement… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière qui fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde… Tout quitter pour tout recommencer : une comédie tendre et savoureuse !

Avec ce roman je m’attendais à mieux, même si j’avais bien conscience de ce qui m’attendait, j’ai trouvé l’histoire et les rebondissement courus d’avance. C’est dommage, j’aurais aimé avoir quelques surprises. Les personnages sont sympathiques, bien qu’un peu clichés. Bref, sans être le roman parfait, il change les idées, et je pense que certaines (je pense que le publie visé est plus un public féminin ^^) devrait trouver leur bonheur avec ce roman !

Le vrai statut de ma vie – Lisa Steinke

 

 

Quand Facebook vous offre soudain la chance de transformer vos rêves en réalité, la tentation est grande de réécrire sa vie. Mais lutter contre le cours des choses peut s’avérer… périlleux ! Kate, 35 ans, est totalement accro aux réseaux sociaux. Aussi, quand son fiancé décide de mettre un terme à leur romance, la veille de leur mariage, c’est tout naturellement qu’elle partage son désespoir sur Facebook. Un phénomène étrange se produit dans les jours qui suivent…

Ce roman rentre à 100% dans la catégorie « pas prise de tête ». Je n’ai pas été plus emballée que ça par l’histoire, Kate, le personnage principal m’a un peu agacée, mais la lecture est simple et c’est ce que je recherchais. Idéale pour une lecture « vacances » sans vouloir rabaisser le roman, ou pour une période stressante, histoire de penser à autre chose et se divertir, ou si tout simplement comme moi, vous n’avez pas le temps de vous plonger dans quelque chose qui demande un peu plus de réflexion. Sachant qu’avec Little Baby Boy, mais séances lectures sont de 10min par ci par là, ce genre de lecture me convient !

Nos âmes jumelles – Samantha Bailly

 

 

L’une est blonde, l’autre brune. L’une solaire et populaire, l’autre timide et solitaire. Sonia dite Yuna écrit pour une association, Trames, qui publie un fanzine. Elle y rencontre Lou-Tiamat, qui s’affirme dans l’art du dessin suite au divorce brutal de ses parents. Leur amitié virtuelle se double d’échanges sur leurs créations et leur vie affective. Jusqu’au jour où les deux jeunes filles se rencontrent un week-end autour d’un projet…

J’ai bien aimé ce premier volet. La seule chose qui m’a parfois perdue c’est l’univers « manga », je n’y connais rien, je ne suis pas fan, du coup ça m’a un peu détaché de l’histoire par moment. Heureusement, ce n’est pas le sujet principal. Non ici, il s’agit d’amitié, à distance, et malgré les différences, parfois une seule passion peut aider à construire une jolie histoire !

Et vous, qu’avez-vous lu récemment ?

.

The Leftovers // Le deuil de toute une population

The Leftovers // Le deuil de toute une population

Voilà une série qui m’aura laissé perplexe pendant de nombreux épisodes, et que j’ai finalement tout simplement adoré ! The Leftovers est un drame de la chaîne HBO, la troisième et dernière saison débute bientôt, mais il est encore temps de la commencer !

Synopsis – The Leftovers

.
Que se passerait-il si, aujourd’hui, sans aucune explication, un certain nombre d’êtres humains disparaissaient de la surface de la terre ? C’est à cette question que les habitants de la petite ville de Mapleton vont être confrontés lorsque nombre de leurs voisins, amis et amants s’évanouissent dans la nature… (source : Allociné)

the leftovers further west 1

Comme je le disais plus haut, les premiers épisodes m’ont vraiment laissés perplexe. Je me demandais à chaque épisode pourquoi je continuais cette série, qu’est-ce qui me poussait chaque semaine à lancer l’épisode !? Et au final, les 10 épisodes pour cette première saison m’ont totalement hâpé. Cette série est sublime, touchante, même si assez violente parfois.

➵ Le casting est encore une fois superbe : Justin Theroux, Christopher Eccleston (Doctor Who), Liv Tyler (Le seigneur des anneaux), Amy Brenneman,…

Je vois cette série comme une expérience, non pas que je veuille faire dans le philosophique, mais c’est comme ça que je la perçois. Il ne faut pas chercher à comprendre pourquoi toutes ces personnes ont disparu, vous ne le saurez pas. Je préfère vous prévenir, la série n’apporte aucune réponse, car ce n’est pas le but.

The Leftovers, nous fait suivre la vie des habitants de cette petite ville après la disparition des personnes de leurs entourages. Leur façon de vivre et de surmonter le deuil. Chacun réagira différemment, chacun surmontera cette épreuve à sa manière.

Le personnage principal est Kevin Garvey (Justin Theroux), père de famille et flic. On le retrouve complètement perdu au fil des épisodes, à la limite de la folie parfois, qui ne sait plus comment gérer ses enfants, mais surtout sa vie.

the leftovers further west 2

On apprend très rapidement qu’une sorte de culte a vu le jour un peu partout. Les membres s’habillent tout en blanc, fument à longueur de journée et surtout ne parlent plus du tout. Très intriguant, on mettra du temps à comprendre leur but. Pourquoi ils persécutent autant les familles qui tentent de surmonter leurs pertes.

➵ J’ai beaucoup aimé le 3ème épisode, centré principalement sur Matt, un prêtre. Mais mes deux épisodes favoris restent les deux derniers. Le final m’a tellement fasciné, j’ai trouvé les images fortes et dures. Un final qui conclu magnifiquement cette première saison.

La musique joue une part importante dans The Leftovers, des notes de violon et de piano s’entremêlent pour une ambiance à part. Réussissant parfois à me procurer quelques frissons.

Difficile de parler d’une série que j’ai aimé sans trop en dire. Du coup je préfère m’arrêter là, de peur de vous gâcher l’histoire. Et bien entendu je vous la recommande vivement !

 

Culture // 3 nouvelles séries à découvrir

Culture // 3 nouvelles séries à découvrir

Même si je l’avoue je n’ai plus vraiment le temps de regarder beaucoup de séries depuis l’arrivée de Charlie, cela me permet au moins de faire du tri et de ne sélectionner que les meilleures (à mon goût).

Du coup, j’ai décidé de vous parler de trois nouvelles séries, dont au moins le pilote fut un coup de coeur (oui car si vous avez bien lu la première phrase de l’article, je suis loin d’être à jour dans les séries) !

 

Legion 

David Haller a été diagnostiqué schizophrène pendant son jeune âge, et a donc été interné dans différent hôpitaux psychiatriques depuis. Mais à la suite d’une rencontre inattendue avec un autre patient, Haller se rend compte qu’il a bien plus qu’une maladie mentale.

Si vous aimez l’univers d’X-Men et ses mutants, vous risquez d’aimer cette série. Bien que différente de ce que j’ai pu voir en matière de productions Marvel, j’apprécie énormément la réalisation et l’originalité dans les mises en scène de Legion. Les personnages sont tops, on s’y attache très facilement, et chaque épisode m’a donné envie de voir la suite. J’espère qu’elle continuera dans sa lancée, car elle commence très très bien !

Big Little Lies

Trois femmes, trois mères, à la vie apparemment parfaite, sont mêlées à une histoire de meurtre s’étant produit lors d’une soirée parents élèves dans une école.

Une petite touche de Desperate Housewives, plus sombre cependant. Dans cette série, on suit la vie de famille de plusieurs mères au foyer (principalement), tout en ayant en fond une histoire de meurtre. Elle me fait d’ailleurs un peu pensé à la série The Affair, dans sa manière d’évoquer le drame/meurtre qui a eu lieu. Cela attise notre curiosité ! Et en plus elle se déroule en Californie, à Monterey, donc raison de plus !

Dirk Gently’s Holistic Detective Agency (US)

Les étranges aventures de l’excentrique Dirk Gently et de son assistant Todd à propos de mystérieuses affaires…

Là je n’ai vu que le premier épisode et j’ai trouvé ça complètement barré ! Ravie de retrouver Elijah Wood dans un nouveau rôle, le reste des acteurs est tout aussi sympa d’ailleurs. Dans le premier épisode, il se passe beaucoup de chose, on ne comprend pas tout, tout ce que l’on sait c’est qu’il doit y avoir une petite touche de SF en plus des notes « policiers » et « comédies ». En bref, suffisamment étonnante et originale pour me plaire, hâte de voir la suite !

 

Et vous, de nouvelles séries à me conseiller ?

 

 

Quelles séries regarder ? Mon classement // Dernière partie : 25 à 1

Quelles séries regarder ? Mon classement // Dernière partie : 25 à 1

Et voilà, il est temps de vous présenter mes 25 séries préférées ! Un Top 100 que j’ai pris plaisir à construire, même s’il n’est pas figé dans le temps, loin de là, il représente plutôt bien les séries qui à mon sens valent le coup d’oeil et plus si affinités !

Vous pouvez retrouver ici la première partie du classement, la deuxième par ici, et la troisième par là.

25 – Grimm // Contes, Fantastique & Portland.

À Portland, Nick Burkhardt doit protéger toutes âmes vivantes des sinistres personnages des contes des frères Grimm qui ont infiltré l’univers réel. Nick est aidé de Hank Griffin, son coéquipier humain, ainsi que d’Eddie Monroe, un blutbad capable de voir les êtres surnaturels de ce monde tout comme lui. (Source : Wikipédia)

Une série vraiment très sympa, qui a su créer son univers et rendre accroc au fur et à mesure des épisodes. Elle entame désormais sa toute dernière saison, il va falloir dire adieu à Nick et tous les autres personnages de cette série mêlant enquête, fantastique, humour et une touche de romance.

24 – American Horror Story // Glauque, Horreur & Sexe.

Saison 1 : American Horror Story – Murder House : La famille Harmon, composée d’un psychiatre infidèle, de sa femme meurtrie et de leur fille dépressive, s’installe dans un manoir… hanté, après l’adultère du père et la fausse couche de la mère. Les esprits rôdent et sont bien décidés à les torturer, afin de les confronter à leurs plus grandes peurs. Suite par ici.

Âmes sensibles s’abstenir, ou du moins pour les 2 premières saisons ! Le reste, pour ma part, m’a semblé beaucoup moins flippant et glauque. Même si la dernière saison était assez sanglante, ma favorite reste la saison 2, au coeur de l’hôpital psychiatrique !

23 – The Affair // Couples, Ecrivain & Passion.

Un beau jour, au début de l’été, Noah, un homme marié et père dévoué de quatre enfants, fait la rencontre d’Alison, une femme mariée elle aussi, qui pleure la mort récente de son enfant. Dès le premier regard échangé, le coup de coeur est instantané et partagé. Commence alors une relation adultérine qui détruira leurs mariages respectifs et aura des conséquences dramatiques pour chacun des membres de leurs familles… (Source : Allociné)

Si les séries lentes vous repoussent, n’essayez même pas celle-ci. Amour, trahison, adultère, sexe, on suit ici l’histoire de 2 couples dont les destins vont s’entremêler, pour le pire…

22 – Versailles // Roi, France & Complots.

Versailles, 1667. Louis XIV a 28 ans. Pour soumettre la noblesse et imposer définitivement son pouvoir absolu, il lance la construction de Versailles… comme on tend un piège. Louis XIV est un jeune roi hanté par un traumatisme d’enfance, la Fronde, une rébellion des nobles contre son père, Louis XIII… Il va se révéler être un stratège politique hors du commun, manipulateur, machiavélique, et va « inventer » Versailles pour éloigner les nobles de Paris, les garder sous contrôle, et progressivement transformer le château en une prison dorée. Il est aussi capable de passions romanesques. Mais comment les vivre quand on est le plus grand roi du monde ? (Source : Allociné)

Une seule saison pour le moment (la deuxième arrive très vite), mais ce fut un énorme coup de coeur. Je suis fan de séries historiques, et ici le casting est vraiment top et l’on s’attache vraiment vite aux personnages. Tellement hâte de voir la suite.

21 – Peaky Blinders // Irlande, Gang & Chevaux.

En 1919, à Birmingham, soldats, révolutionnaires politiques et criminels combattent pour se faire une place dans le paysage industriel de l’après-Guerre. Le Parlement s’attend à une violente révolte, et Winston Churchill mobilise des forces spéciales pour contenir les menaces. La famille Shelby compte parmi les membres les plus redoutables. Surnommés les « Peaky Blinders » par rapport à leur utilisation de lames de rasoir cachées dans leurs casquettes, ils tirent principalement leur argent de paris et de vol. Tommy Shelby, le plus dangereux de tous, va devoir faire face à l’arrivée de Campbell, un impitoyable chef de la police qui a pour mission de nettoyer la ville. Ne doit-il pas se méfier tout autant de la ravissante Grace Burgess ? Fraîchement installée dans le voisinage, celle-ci semble cacher un mystérieux passé et un dangereux secret. (Source : Allociné)

Une réalisation superbe, des acteurs charismatiques, une musique qui détonne, je vous conseille fortement cette série, qui joue dans la cour des grands !

20 – Dexter // Police, Meurtres et Sang.

Expert en analyse de traces de sang dans la police le jour, tueur en série la nuit, Dexter Morgan n’est pas exactement un citoyen américain comme les autres. Il porte, en effet, un lourd secret. Traumatisé dans sa plus tendre enfance puis recueilli par un officier de police de Miami, il se dit incapable de ressentir la moindre émotion. Incapable… si ce n’est lorsqu’il satisfait les pulsions meurtrières que son père adoptif lui a appris à canaliser : de fait, Dexter ne tue que les autres tueurs qui sont parvenus à échapper au système judiciaire, afin de protéger les innocents. Dexter se pose donc comme un véritable justicier de l’ombre, et bien que sa soif de tuer lui pèse, il parvient à mener une existence relativement normale et à sauver les apparences auprès de ses collègues, amis et petite amie.

Un classique ! Même si les dernières saisons ce sont avérées être moins passionnantes, j’ai adoré le concept et les personnages !

19 – Chosen // Boîte, Traque & Meurtres.

Ian Mitchell, un avocat, époux et père de famille, trouve un matin une étrange boîte devant sa maison de Los Angeles. Dedans : un pistolet chargé, la photo d’un inconnu, et un mot lui annonçant qu’il a trois jours pour le tuer… (Source : Allociné)

Pourquoi cette série est-elle si peu connue ???? Des épisodes courts, remplis d’action : on ne s’ennuie pas une seule seconde, c’est top ! A quand la suite ?!

18 – The Fall // Psychopathe, Belfast & Brunes.

Lorsque les investigations de la police nord irlandaise sur une série de meurtres n’avancent pas, une enquêtrice est envoyée à Belfast pour suivre l’affaire de plus près.

Une série un peu lente, parfois contemplative, mais qui nous plonge dans une ambiance froide et on en redemande ! La série est à présent terminée, n’hésitez pas à la tenter !

17 – The IT Crowd // Sitcom, British & Geek.

Cette sitcom met en scène les tribulations de Roy, Moss et Jen, personnages hauts en couleurs employés du sous-sol de Reynholm Industries, grande et obscure entreprise londonienne.

Je n’aime pas les sitcom en général, mais là elle m’a fait pleurer de rire tellement de fois ! Une véritable pépite british à l’humour très geek !

16 – Misfits // Barré, Pouvoirs & Fun.

Cinq jeunes marginaux qui n’ont rien en commun se retrouvent en même temps à devoir remplir des travaux d’intérêt général. Un jour, ils essuient un puissant et étrange orage et, au sortir, se retrouvent tous affublés de super pouvoirs…

Super-pouvoirs particuliers, une équipe d’amis dont les péripéties s’enchaînent ! C’est complètement barré, drôle, j’ai adoré !

15 – The Wrong Mans // Comédie, Action & Parodie.

Après avoir décroché un téléphone se trouvant sur les lieux d’un accident de voiture, deux employés de bureau se retrouvent pris dans un dangereux complot criminel.

Si vous voulez rire tout en gardant une petite dose d’action, cette série est pour vous. Deux courtes saisons, dommage j’aurais tellement aimé une troisième saison !

14 – Black Mirror // Science-Fiction, Réseaux sociaux & Futur.

En l’espace de 10 ans, la technologie a transformé presque tous les aspects de nos vies, avant même que nous n’ayons le temps de nous arrêter pour y réfléchir. Dans chaque maison, sur chaque bureau, dans chaque main, un écran plasma, un moniteur, un smartphone. Un miroir noir de notre existence au XXIe siècle…

Science-fiction dans chaque épisode, et réflexion garantie à la fin de chacun. Ici chaque épisode propose une histoire différente avec un casting différent ! Une série coup de coeur, et surtout ne vous arrêtez pas au premier épisode qui est vraiment très… comment dire… particulier !

13 – Friends // Culte, Romance & Colocataires.

Monica, une jeune cuisinière d’environ 25 ans, vit dans un appartement à Manhattan, dans le Greenwich Village. Rachel n’a jusqu’alors jamais travaillé et a renoué avec Monica uniquement parce qu’elle s’est retrouvée presque sans ressource après avoir laissé son fiancé devant l’autel. Phoebe (l’ancienne colocataire de Monica), Ross (le frère de Monica, secrètement amoureux de Rachel depuis l’enfance), Chandler (le meilleur ami de Ross à l’université) et Joey (qui partage avec Chandler un appartement situé en face de celui de Monica et Rachel, sur le même palier). Tous ces jeunes gens ont comme point commun d’être célibataires.

Là je crois que je n’ai pas besoin de rajouter quoique ce soit, tout le monde connaît cette série je pense !

12 – The Tudors // Roi, Femmes & Histoire.

Ce feuilleton raconte la vie d’Henri VIII au début de son règne.

Un roi aux nombreuses femmes, une vie bien remplie, et même si la série est romancée j’ai adoré découvrir l’histoire d’Henri VIII !

11 – Penny Dreadful // Vampires, Exorcisme & Victorien.

Dans le Londres de l’époque Victorienne, Vanessa Ives, une jeune femme puissante aux pouvoirs hypnotiques, allie ses forces à celles d’Ethan, un garçon rebelle et violent aux allures de cowboy, et de Sir Malcolm, un vieil homme riche aux ressources inépuisables. Ensemble, ils combattent un ennemi inconnu, presque invisible, qui ne semble pas humain et qui massacre la population… (source : Allociné)

Eva Green + Epoque Victorienne + Démons/Sorcellerie/Vampires = une série que je devais adorer ! Juste un peu déçue par la fin que j’ai trouvé bâclée…

10 – Breaking Bad // Blue Meth, Albuquerque & B**ch.

Walter White est professeur de chimie dans un lycée et vit avec son fils handicapé et sa femme enceinte. Lorsqu’on lui diagnostique un cancer du poumon en phase terminale tout s’effondre. Il décide alors de mettre en place un laboratoire de méthamphétamine pour subvenir aux besoins de sa famille. Cette série se passe à Albuquerque et ses environs, au Nouveau Mexique.

Une incontournable qui vaut le détour ! Des épisodes qui se regardent tellement facilement qu’on les enchaîne sans réfléchir ! Son spin-off Better Call Saul m’a cependant beaucoup moins passionné !

9 – Broadchurch // Meurtre, Enquête & Village.

Une petite communauté se retrouve sous les projecteurs des médias après la mort d’un petit garçon. Deux enquêteurs sont chargés de résoudre cette affaire délicate, tout en essayant de garder la presse à distance et de préserver le tourisme. Face à un tel drame, les habitants commencent à s’épier les uns les autres, faisant remonter à la surface bien des secrets…

J’ai adoré l’ambiance de cette série, ça prend aux tripes. La première saison est top, la seconde bien que différente l’est tout autant, hâte de voir la troisième et dernière !

8 – The Leftovers // Mystère, Deuil & Reconstruction.

Que se passerait-il si, aujourd’hui, sans aucune explication, un certain nombre d’êtres humains disparaissaient de la surface de la terre ? C’est à cette question que les habitants de la petite ville de Mapleton vont être confrontés lorsque nombre de leurs voisins, amis et amants s’évanouissent dans la nature… (source : Allociné)

Cette série j’ai mis du temps à comprendre pourquoi je continuais de la regarder, je ne savais pas dire si j’aimais ou pas. Et puis finalement j’ai décidé de me laisser porter, contempler chaque épisode et je pense que c’est comme ça qu’il faut fonctionner. Ne pas chercher à comprendre le pourquoi du comment !

7 – The O.C. // Ados, Californie & Noëlouka.

Élevé dans les quartiers défavorisés de Chino, Californie, Ryan Atwood n’a jamais eu la chance de développer ses talents et d’exploiter sa très grande intelligence. Avec un père en prison, un frère délinquant et une mère alcoolique toxicomane. Sa vie prend un brusque tournant lorsqu’il est inculpé pour complicité dans un vol de voiture organisé par son frère qui se retrouve en prison. C’est alors qu’il rencontre Sandy Cohen, avocat de l’aide judiciaire, qui voit dans cet adolescent brillant et blasé le jeune homme qu’il avait lui-même été autrefois et qui lui conseille de se battre pour une vie meilleure. Après avoir été mis à la porte par sa mère enragée, Ryan n’a personne vers qui se tourner. Il appelle alors son avocat qui l’hébergera pendant quelques jours dans son immense maison des quartiers huppés de Newport Beach. Il y fera la rencontre de la très riche femme de Sandy, Kirsten et de Seth, le fils timide et solitaire des Cohen, qui prendra confiance en lui au contact de Ryan. Attristés devant la situation désespérée de Ryan qui est trop vieux pour pouvoir être intégré dans un foyer d’accueil et cédant aux arguments de leur fils qui s’est lié d’amitié avec lui, Sandy et sa femme Kirsten décident de lui offrir une deuxième chance et deviennent ses tuteurs légaux. Après ça il va rencontrer sa nouvelle voisine Marissa Cooper avec qui il va vivre une histoire d’amour qui ne sera pas de tout repos. Dans le monde riche et fermé de Newport Beach où se mêlent amours, déchirures et trahisons, la vie de Ryan et des Cohen sera bouleversée à jamais.

Série que je regardais plus jeune, et je ne m’en lasse toujours pas ! Une de mes séries chouchoutes !

6 – Bates Motel // Psychose, Mère-Fils & Meurtres.

Une plongée dans le passé du fameux Norman Bates, futur propriétaire de l’hôtel de « Psychose », alors qu’il partage une relation très complexe avec sa mère, Norma. Pourquoi est-il devenu un serial killer ? (Source : Allociné)

J’adore le film, et j’adore la série tout autant ! Elle s’améliore au fil des saisons, les acteurs sont tops. La toute dernière saison approche, je compte les jours !

5 – Vikings // Conquête, Odin & Valhalla.

Les exploits d’un groupe de vikings de la fin du 8ème siècle jusqu’au milieu du 11ème, mené par Ragnar Lodbrok, l’un des plus populaires héros viking de tous les temps, qui a régné quelques temps sur le Danemark et la Suède… (Source : Allociné)

Encore une série historique, combat, sang et scènes mystiques. On s’attache vite aux personnages, on en déteste certains, et on en pleure d’autres.

4 – Sons of Anarchy // Motards, Drogue & Armes.

Afin de protéger leur ville des dealers et des entrepreneurs locaux, les membres d’un club de motos sont prêts à tout. Dans ce contexte critique, Jax Teller est partagé entre l’amour qu’il porte à sa confrérie et l’appréhension grandissante qu’il nourrit en voyant l’anarchie et le banditisme qui règne dans son club… (Source : Allociné)

On aime ou on déteste. Je suis dans la première catégorie bien évidemment, et pourtant n’aimant pas particulièrement les motos c’était plutôt mal barré !

3 – It’s Always Sunny In Philadelphia // Humour noir, Bar & Dayman.

La série suit les aventures d’un groupe d’amis qui tient un bar irlandais miteux à Philadelphie, le Paddy’s Pub. Bien que chacun dotés de caractères très différents, les personnages principaux (quatre, puis cinq dès la deuxième saison) ont en commun d’être malhonnêtes, égoïstes, avares, sans scrupules et assez fainéants. Tous boivent beaucoup. Un certain nombre d’épisodes les met en scène en train de conspirer les uns contre les autres ou contre de tierces personnes, pour des gains dérisoires ou par simple plaisir de nuire. Presque tout ce qu’ils entreprennent suscite la compétition entre eux et échoue lamentablement. La série aborde des sujets controversés comme l’avortement, le racisme, les armes à feu, le sexisme, la religion, les droits des homosexuels ou encore le harcèlement sexuel. (Source : wikipédia)

Elle ose et c’est tellement drôle ! Des épisodes cultes, des scènes mythiques, des fous-rires même après 3 visionnages. Bref, un gros gros coup de coeur !

2 – Fringe // FBI, Observateurs & Science-fiction.

À Boston, une section spéciale du FBI enquête sur des phénomènes étranges. L’équipe composée de l’agent Olivia Dunham, du professeur fou Walter Bishop et de son fils Peter Bishop, essaie de déterminer qui est derrière ce « Projet ».

Si vous aimez les enquêtes, la science-fiction, les « complots », l’originalité = cette série mérite tellement le détour. Les personnages me manquent, et je pense la re-re-regarder une nouvelle fois très bientôt !

1 – Doctor Who (2005) // Science-Fiction, TARDIS & British.

Cette série relate les aventures du Docteur, un extraterrestre, un Seigneur du Temps (Time Lord) originaire de la planète Gallifrey. Dans la première série (1963), il voyage à bord d’un TARDIS (Time And Relative Dimension(s) In Space, ou Temps A Relativité Dimensionnelle Inter Spatiale en français), une machine pouvant voyager dans l’espace et dans le temps. Particulièrement attaché à la Terre, il est régulièrement accompagné dans ses voyages par des compagnons, pour la plupart humains. Le TARDIS a l’apparence d’une cabine de police (construction typiquement britannique ressemblant à une cabine téléphonique), le système de camouflage étant resté bloqué. Comme tous les Seigneurs du Temps, le Docteur a le pouvoir de se régénérer, ce qui explique sa capacité à changer de corps lorsqu’il est proche de la mort. Dans la seconde série, le Docteur (2005) est le dernier survivant de sa race, anéantie par la grande guerre du temps contre les Daleks, les pires ennemis du Docteur. (Source : Wikipédia)

Série que j’imaginais ultra-kitsh (bon ok elle l’est pas mal ^^) et surtout que jamais je n’aurais imaginer aimer. Et pourtant j’ai dévoré les saisons, j’ai ri et j’ai pleuré. J’ai aimé les docteurs, j’ai détesté quelques compagnons. De la science-fiction barrée qui nous fait passer 45min au top, sous peine d’adhérer à l’univers. Forcément je conseille, mais il ne faut surtout pas s’arrêter à la première saison : la plus kitsch avec un docteur sympa mais pour ma part loin derrière les suivants qui arrivent dès la saison 2 (David Tennant et Matt Smith) !

 

Voilà mon classement est terminé, une liste de 100 séries pour combler les longues soirées d’hiver en perspective 🙂

Et vous votre TOP 5, c’est quoi ?

 

 

Quelles séries regarder ? Mon classement // Troisième partie : 50 à 26

Quelles séries regarder ? Mon classement // Troisième partie : 50 à 26

Troisième partie du classement, nous arrivons bientôt à la fin de ce Top 100 ! J’espère que vous avez déjà pu trouver une nouvelle série à découvrir, si ce n’est pas encore le cas, en voici 25 autres.

Vous pouvez retrouver ici la première partie du classement, et la deuxième par ici.

 

50 – Community // Education, Geek & Humour.

Community met en scène un groupe d’étudiants d’un community college, établissement d’enseignement supérieur américain souvent considéré comme « inférieur » à l’université et qui accueille pour cette raison de nombreux élèves en difficulté ainsi que des adultes souhaitant reprendre leurs études. (source : wikipédia)

Beaucoup de références séries, films,… dans cette série. Un humour particulier, un brin geek. Des personnages ultra-caricaturaux mais tellement drôles. Dommage que les dernière saisons soient devenues très mauvaises, on a perdu l’esprit de la série et surtout sa folie.

49 – The Man In The High Castle // Nazi, WWII & Films.

Les Américains ont perdu la Seconde Guerre mondiale et l’Amérique est désormais partagée entre l’Empire du Japon et l’Allemagne Nazie. Un groupe de résistants cherche à envoyer des films dans la zone neutre, mais les transporter coûte la vie de beaucoup de monde. (source : Allociné)

Série Amazon adaptée d’un roman (que je n’ai pas lu). Le thème est très intriguant, et j’ai beaucoup aimé me plonger dans ce monde irréel (heureusement), où l’Allemagne Nazie aurait gagné la guerre. C’est original et ça change !

48 – Silicon Valley // Californie, Geek & Informatique.

Dans la Silicon Valley d’aujourd’hui, les personnes les plus qualifiées pour réussir ne sont pas forcément celles les plus qualifiées pour savoir comment le gérer… (Source : Allociné)

Là je pense qu’il faut être un minimum geek pour adhérer à l’humour de cette série. Si l’informatique ne vous intéresse pas, passez clairement votre chemin cette série n’est pas faite pour vous. Elle a pour ma part, réussie à me convaincre d’épisode en épisode, et me fait dorénavant beaucoup rire !

47 – Outcast // Possession, Démons & Exorcisme.

Kyle Barnes est possédé par un démon depuis son enfance. Aujourd’hui adulte, il s’embarque dans un voyage spirituel pour trouver des réponses, mais ce qu’il découvre pourrait signifier la fin de la vie sur Terre telle que nous la connaissons.

Série adaptée de comics (que je n’ai pas lu encore une fois…). Le premier épisode frappe très fort, c’est gore, glauque et sanglant. La suite reste tout aussi sombre et pesante. En bref, j’ai beaucoup aimé cet univers et je suis contente qu’elle soit renouvelée.

46 – The 100 // Ados, Apocalypse & Survie.

The 100 se passe 97 ans après qu’une guerre nucléaire a détruit la civilisation humaine sur Terre. Un vaisseau spatial avec les derniers humains survivants envoie 100 jeunes délinquants sur Terre pour investiguer la possibilité de re-coloniser la planète.

Encore une fois, une série adapté de romans, que je n’ai pas lu bien évidemment ! Les 3/4 premiers épisodes sont assez mauvais, très niais et vraiment très ados. Mais en persévérant, la qualité de la série s’améliore et l’on devient vite passionné par l’histoire ! J’ai enchaîné les épisodes avec plaisir.

45 – True Detective // Louisiane, Enquête & Psychologie.

La série se présente comme une anthologie, chaque saison ayant un casting et une intrigue distincts. La première saison se déroule en Louisiane, en 1995, et narre l’enquête de deux inspecteurs très différents de la Louisiana State Police, Rust Cohle et Martin Hart, chargés de résoudre le meurtre d’une jeune femme coiffée de bois de cerfs et tatouée de dessins sataniques.

Dans le classement seulement pour sa première saison (car je n’ai pas du tout aimé la seconde). Des personnages « tourmentés », une atmosphère assez pesante dans un décor tout aussi triste. Une très bonne première saison, certes lente et pleine de discours, mais que l’on prend plaisir à dévorer.

44 – Hart Of Dixie // Alabama, Romance & Docteur.

Une jeune médecin new-yorkaise, Zoe (interprétée par Rachel Bilson), hérite d’un cabinet médical dans une petite ville du sud des États-Unis habitée par un groupe de gens un peu excentrique.

Série toute fraîche et pleine de bonne humeur, pas prise de tête et remplie de bons sentiments. LA série feel good à regarder !

43 – Fais pas ci, fais pas ça // Famille, Folie & Voisins.

Inspirée de faits réels, vécus, chaque jour, par des millions de parents et d’enfants, cette série, tournée dans des décors naturels à la manière d’un « docu-soap », suit le quotidien de deux familles déjantées pendant toute une année scolaire. Lepic ou Bouley, ils sont des parents immatures, névrosés et angoissés par leurs responsabilités. (source : wikipédia)

Les Lepic et les Bouley me font rire, leurs aventures sont toujours aussi drôles même après plusieurs saisons et l’on s’identifie toujours un petit peu à certains personnages !

42 – This Is Us // Emotion, Famille & Triplets.

Selon Wikipédia, en moyenne 18 millions d’êtres humains partagent le même jour d’anniversaire à travers le monde. Mais il existe une famille, dispatchée entre New York et Los Angeles, dont quatre membres sont nés le même jour ! Voici leur histoire drôle et émouvante… (source : Allociné)

Cette série c’est la bonne surprise de la rentrée. Je ne sais pas s’il y a un épisode où je n’ai pas pleuré… Beaucoup d’émotions, vous l’aurez compris, au coeur de cette famille tellement attachante !

41 – 12 Monkeys // Voyage dans le temps, Fin du monde & Virus.

Nous sommes en l’an 2035. Les quelques milliers d’habitants qui restent sur notre planète sont contraints de vivre sous terre. La surface du globe est devenue inhabitable à la suite d’un virus ayant décimé 99% de la population. Les survivants mettent tous leurs espoirs dans un voyage à travers le temps pour découvrir les causes de la catastrophe et la prévenir. C’est James Cole, hanté depuis des années par une image incompréhensible, qui est désigné pour cette mission. (source : Allociné)

Je n’ai pas vu le film (BOUH !!!), j’ai eu un peu de mal avec les acteurs au départ, mais finalement au fur et à mesure des épisodes j’ai vraiment adhéré à l’histoire et à l’univers qu’elle propose. Une bonne série, qui est encore renouvelée !

40 – Baby Daddy // Sitcom, Bébé & Drague.

Ben, une vingtaine d’années, découvre à sa grande surprise qu’il est papa lorsque son ex-petite amie dépose leur progéniture devant sa porte. Le jeune homme décide alors d’élever l’enfant avec l’aide de sa mère, de son frère, de son meilleur ami et d’une amie très proche, amoureuse de lui en secret. (Source: Allociné)

J’ai assisté au tournage de cette série fin 2015, je me souviens avoir passé un excellent moment. Et que ce soit pendant le tournage ou devant chaque épisode, ils me font toujours autant rire, et je ne suis pourtant pas une grande adepte des sitcom…

39 – My Mad Fat Diary // Dépression, Amis et Années 90.

La vie de Rae, une adolescente obèse de 16 ans, dans les années 1990. Très enjouée, malgré la présence d’une mère très excentrique, la jeune fille a hâte de vivre sa vie, de découvrir l’amour et… de s’envoyer en l’air ! (Source: Wikipédia)

Petit bijoux anglais, sur fond de musique des années 90 (Oasis Forever haha !). Les saisons sont très courtes, les personnages sont vraiment attachants (parfois un peu énervants). Une très bonne série sur fond de problème adolescents (mais pas que), je conseille fortement !

38 – Gilmore Girls // Mère-Fille, Romance & Famille.

Cette série raconte l’histoire de Lorelai Gilmore, âgée de 32 ans, qui élève seule sa fille Rory. Seize années seulement les séparent, ce qui explique leur relation fusionnelle. Lorelai est gérante d’une auberge à Stars Hollow tandis que Rory est admise à Chilton, une prestigieuse école. Malheureusement, Lorelai n’a pas les moyens de lui payer cette école, c’est pourquoi elle fait appel à ses parents, Émily et Richard, avec qui elle est en froid depuis sa décision de garder Rory sans se marier avec son père Christopher, lorsqu’elle avait 16 ans. Les parents de Lorelai acceptent à condition qu’elle et Rory acceptent de dîner chez eux tous les vendredis soirs… (source : wikipédia)

Celle-ci je l’ai découverte sur le tard, mais j’ai enchaîné les épisodes. On ne pense à rien d’autre pendant 45 min, et j’ai aimé suivre les aventures, les histoires amoureuses et les déceptions de Rory et Lorelai.

37 – Lost // Crash, Survie & Île.

Le vol 815 d’Oceanic Airlines s’écrase sur une île déserte. On découvre à chaque épisode le passé sulfureux d’un des rescapés qui essayent de survivre en attendant les secours. Mais il ne sont pas les seuls à avoir des secrets, l’île est également un personnage à part entière; mystérieuse, effrayante, dangereuse…

Dommage que cette série se soit perdue en chemin… Mais ce fut quand même la toute première série que j’ai vraiment suivi et qui m’a passionné. Certainement celle aussi qui m’a donné envie de découvrir toutes les séries dont je vous parle aujourd’hui !

36 – The Walking Dead // Zombie, Survie & Sang.

Adaptation du célèbre comics de Robert Kirkman. Le policier Rick Grimes se réveille à l’hôpital après un long coma. Il découvre avec effarement que le monde, ravagé par une épidémie, est envahi par les morts-vivants. Parti sur les traces de sa femme et de son fils, Rick arrive à Atlanta où, avec un groupe de rescapés, il va devoir apprendre à survivre. (source : wikipédia)

Elle n’est pas mieux placée car je reproche aux scénaristes/producteurs de faire du remplissage dans chaque saison, et de seulement proposer de très bons épisodes pour les 1er et derniers de chaque saison. Mais bon, j’ai adoré suivre leurs aventures, détester quelques personnages et en adorer d’autres ! Je suis d’ailleurs un peu en retard sur la dernière saison, alors chut 😉

35 – True Blood // Télépathe, Vampires & Loup-Garous.

Les humains coexistent avec les vampires grâce à une boisson synthétique qui remplace le sang (Tru Blood). A Bon Temps, petite ville de Louisiane, Sookie Stackhouse, une jeune serveuse télépathe, et Bill Compton, un vampire ténébreux, font connaissance. Mais, soudain, la ville est frappée par une série de meurtres…

On est bien loin de Twilight avec cette série, et ceux dès le premier épisode : sang, sexe et violence. Mais cette série m’aura faite passer de très bons moments, même si l’on a parfois envie de frapper Sookie (ou Bill), les autres personnages (Eric, Pam,…) sont tout simplement géniaux !

34 – A Young Doctor’s Notebook // Humour noir, Russie & Médecine.

Les débuts d’un jeune médecin russe sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale. (Source : Allociné)

Des scènes mythiques et vraiment drôles (bon il ne faut pas être dérangé par un peu d’humour noir) pour une série vraiment trop peu méconnue !!!

33 – The Magicians // Fantasy, Filory & Magie.

A peine âgés de 20 ans, des étudiants en magie découvrent que le monde fantastique dont on leur parle depuis leur enfance est bien trop réel et dangereux pour l’humanité.

Encore une fois… je n’ai pas lu les romans ! Mais j’adhère totalement à l’univers de la série. J’ai entendu la comparaison « Harry Potter pour adulte », pas forcément d’accord, cette série à sa propre identité, on aime ou on déteste.

32 – Fargo // Adaptation, Froid & Meurtres.

Lorne Malvo, un escroc, manipulateur hors-pair, transforme la vie d’un modeste vendeur d’assurances d’une petite ville du Minnesota en enfer, laquelle vient d’être bousculée par un meurtre mystérieux… (Source : lefigaro.fr)

La première saison est top, la deuxième j’ai moins accroché et je ne l’ai pas encore terminée… Mais n’hésitez pas une seule seconde de plus, la première saison vaut vraiment le détour et est plus ou moins indépendante des autres saisons.

31 – Utopia // Vaccins, Violence & Couleurs.

« Utopia » est une bande-dessinée légendaire sur laquelle plane le mystère. Mais quand Ian, Becky, Grant et Wilson, un petit groupe de personnes qui n’avaient jusqu’alors aucun lien, se retrouvent chacun en possession d’un exemplaire original du manuscrit, leurs vies basculent soudainement et brutalement. Immédiatement pris pour cible par une impitoyable organisation meurtrière connue sous le nom du Network, les membres du groupe, terrifiés, n’ont plus qu’une seule solution s’ils veulent survivre : courir !

La musique, les couleurs, le thème, la réalisation, tout est parfait. Mais pourquoi l’on t’ils annulée ?!? Vous pouvez cependant la commencer, la fin proposée reste correcte !

30 – Kaamelott // Comédie, Format Court & Arthur.

Au Ve siècle après Jésus-Christ, sur l’île de Bretagne : le christianisme naissant et les anciennes traditions celtes s’entrechoquent pendant que l’Empire romain s’effondre. Au carrefour de l’Histoire, le royaume de Kaamelott apparaît alors comme le nouveau phare de la civilisation. Entouré par ses fidèles chevaliers, le roi Arthur a reçu pour mission de chercher le Saint Graal. Néanmoins, cette quête s’annonce plus que difficile, car Arthur est très mal entouré. Ses Chevaliers de la Table Ronde sont des héros de pacotille : peureux, naïfs, stupides ou au contraire violents, archaïques et désordonnés, ceux-ci ne comprennent pas l’enjeu de la quête du Graal. L’entourage familial du roi n’est guère plus sensé : les conflits avec sa femme Guenièvre et sa belle-famille ne cessent de se produire, même lors des repas.

Celle-ci je pense que ce n’est pas vraiment la peine d’en dire plus. Très drôle et culte !

29 – Lazy Company // WWII, Humour & Guignols.

Au cours de la seconde guerre mondiale, quelques jours avant le débarquement, une compagnie américaine unique et insolite, la Lazy Company, composée de quatre soldats, va peut-être changer le cours de la guerre… En tout cas, ils vont faire de leur mieux. (Source : Wikipédia)

On retrouve un peu l’humour de Kaamelott dans cette série française, à la réalisation vraiment soignée. Je conseille, c’est rare de trouver de très bonnes séries françaises !

28 – Game Of Thrones // Dragons, Guerre & Pouvoir.

Sur le continent de Westeros, le roi Robert Baratheon règne sur le Royaume des Sept Couronnes depuis qu’il a mené à la victoire la rébellion contre le roi fou, Aerys II Targaryen, dix-sept ans plus tôt. Son guide et principal conseiller, Jon Arryn, venant de décéder, il part dans le nord du royaume demander à son vieil ami Eddard Stark, seigneur suzerain du Nord et de la maison Stark, de remplacer leur regretté mentor au poste de « Main du roi ». Eddard, peu désireux de quitter ses terres, accepte à contre-cœur de partir à la cour avec ses deux filles, alors que Jon Snow, son fils bâtard, se prépare à intégrer la fameuse Garde de Nuit : la confrérie protégeant le royaume depuis des siècles à son septentrion, de toute créature pouvant provenir d’au-delà du Mur protecteur. Mais, juste avant le départ pour le Sud, Bran fait une découverte en escaladant une tour de Winterfell dont découleront des conséquences inattendues…
Dans le même temps, sur le continent Est, Viserys Targaryen, héritier « légitime » en exil des Sept Couronnes et fils d’Aerys, projette de marier sa jeune sœur Daenerys au khal Drogo, le chef d’une puissante horde de cavaliers nomades afin de s’en faire des alliés, en vue de la reconquête du royaume. Mais Viserys est presque aussi instable mentalement que son père.

Si vous avez lu le résumé ci-dessus vous avez vite compris que l’histoire n’est pas simple ! Encore une fois tirée de romans, cette série fait un carton mondial. Si l’avant dernière saison m’avait énormément déçue, la dernière a su se rattraper j’ai beaucoup aimé et j’attends la suite avec plaisir !

27 – How I Met Your Mother // Parapluie, Relations & Pub.

En 2030, Ted Mosby raconte à ses deux enfants comment il a rencontré leur mère. On suit alors à notre époque les aventures de Ted durant sa course au grand amour. Il est entouré de Barney, un célibataire endurci complètement déjanté, de Lily & Marshall, un couple d’amis du lycée et Robin, une canadienne adepte des armes à feu.

Legen… wait for it… dary – Legendary !!! Si vous n’avez jamais vu cette série, foncez, vous risquez d’adorer !

26 – Gotham // Batman, Pingouin & Sombre.

Prequel de Batman centré sur les débuts de James Gordon, futur commissaire de Gotham City.

J’adore l’univers, j’aime beaucoup Batman, mais dans cette série ce que je préfère c’est Oswal Cobblepot aka Le Pingouin !!! Alfred est également un personnage top ! Bref, si vous aimez l’univers DC et ses super-héros, vous pourriez aimer Gotham. Bien qu’elle ne soit pas toujours subtil dans sa manière d’introduire « les méchants », elle a beaucoup d’autres qualités qui font d’elle une belle surprise !

 

Une série vous tente ?

A très vite pour la suite du classement !

 

 

 

 

 

The Broad // Le nouveau musée branché de Los Angeles

The Broad // Le nouveau musée branché de Los Angeles

The Broad est un musée d’Art Contemporain qui a ouvert ses portes assez récemment : Septembre 2015, dans Downtown Los Angeles. Situé tout près du Walt Disney Concert Hall et du MOCA (ou Museum of Contemporary Art), les entrées sont prises d’assaut depuis son ouverture.

The Broad

 

L’admission est gratuite, il faut cependant la réserver quelques semaines voir mois à l’avance directement sur leur site internet. Quelques expositions temporaires sont cependant payantes, et là encore il est préférable de réserver ses tickets en ligne pour être certain de pouvoir y assister.

Si vous aimez l’Art Contemporain au coeur de grandes galeries immaculées de blanc, ce musée sera certainement un endroit à visiter ! Rien que l’extérieur vaut le détour, une architecture moderne qui ne passe pas inaperçu entre les buildings de Downtown.

Nous l’avons visité début 2016, un soir de semaine, et il affichait complet. Si vous n’êtes pas spécialiste et que votre visite reste assez « superficielle », en 2h vous aurez fait le tour de la collection permanente.

Des oeuvres du célèbre AndyWarhol, en passant par l’Art de Roy Lichtenstein ou encore Jasper Johns, les salles se suivent mais ne se ressemblent pas. Oeuvres à réflexion ou simplement à contempler, la collection est bien remplie !

Je ne m’étalerai pas plus sur le sujet, n’étant pas une spécialiste d’Art, je vous laisse plutôt avec quelques photos pour vous faire découvrir The Broad.

  • Infos pratique :
    221 S. Grand Avenue, Los Angeles
    Fermé le lundi / Mardi-Mercredi 11h-17h / Jeudi-Vendredi 11h-20h / Samedi 10h-20h / Dimanche 10h-18h

 

 

 

Quelles séries regarder ? Mon classement // Deuxième partie : 75 à 51

Quelles séries regarder ? Mon classement // Deuxième partie : 75 à 51

Voici la deuxième partie du classement, aujourd’hui on part de la place 75 pour rejoindre la place 51 !

Vous pouvez également retrouver la première partie du classement par ici si vous l’avez loupé.

75 – Homeland // Terrorisme, Espionnage & CIA.

Nicholas Brody, un soldat américain disparu depuis dix ans en Irak, fait soudainement son retour. Considéré comme un héros, il fait vite l’objet de soupçons après qu’une info ait filtrée selon laquelle il serait un ennemi préparant une attaque sur le sol américain… Carrie Mathison, une agent de la CIA, enquête pour découvrir la vérité et empêcher un éventuel attentat terroriste. (source : cinemovies)

Série que j’ai arrêté après la 3ème (ou 4ème j’ai un doute) saison. Il me semble cependant que les retours pour les saisons suivantes sont bons, je me suis personnellement lassée du thème. Politique, espionnage et terrorisme ne sont pas mes sujets favoris en matière de série…

74 – Sleepy Hollow // Cavalier sans tête, Magie & Histoire.

Ichabod Crane, espion pour le compte de George Washington durant la guerre d’indépendance se réveille au xxie siècle dans la ville de Sleepy Hollow, dans État de New York. Il n’est pas le seul à revenir d’entre les morts puisque le cavalier sans tête le suit et tue le shérif de la ville, August Corbin. Abbie Mills, ex-partenaire du shérif, se retrouve à faire équipe avec Crane pour résoudre les crimes et les mystères qui entourent le cavalier sans tête. (Source : Wikipedia)

J’ai adoré le film, j’ai eu peur que la série soit un grand n’importe quoi au vu des bandes-annonces. Ce fut finalement une bonne surprise, dommage que les saisons soit inégales en terme de qualité.

73 – Brooklyn Nine-Nine // Comédie, Flics & New York.

Les aventures d’un jeune flic tête brûlée et clairement incapable qui est remis en cause à l’arrivée du nouveau Capitaine de district. Il devra alors tout faire pour convaincre son chef qu’il est un bon élément.

Il faut aimer l’humour d’Andy Samberg, moi il me fait rire. Les autres personnages sont également très sympas, tous assez caricaturaux mais c’est ce qui rend la chose drôle !

72 – The Mick // Familiale, Comédie & Gags.

Une femme au caractère bien trempé traverse le pays pour aller s’occuper des enfants de sa sœur, qui a fui le pays pour échapper au fisc… (source : Allociné)

Fan de Kaitlin Olson dans la série It’s always sunny in Philadelphia, j’ai donc commencé cette série pour elle, sinon j’avoue que je n’y aurai prêté aucune attention. Fidèle à son jeu d’acteur complètement tarré, dans une série qui se veut aussi folle. Les autres acteurs sont également bien choisis, bref on prend plaisir à regarder l’épisode chaque semaine pour le moment.

71 – 11.22.63 // Passé, Stephen King & Kennedy.

Le Professeur Jake Epping se retrouve en possession de l’étrange capacité de voyager dans le temps et décide de tenter d’éviter le meurtre de John F. Kennedy – mais sa mission est menacé par Lee Harvey Oswald et par le passé lui-même, qui ne veut pas être changé.

Je n’ai pas lu le roman de Stephen King, je ne peux donc pas comparer, mais j’ai beaucoup apprécié cette mini-série. Même si quelques situations un peu grosses et quelques incohérences sont notables, on passe tout de même un bon moment !

70 – You, Me And The Apocalypse // Fin du monde, Destin & Survie.

Une comète sur le point d’entrer en collision avec la Terre provoque le chaos. Un groupe de personnes, composé notamment d’un prêtre rebelle, d’un suprématiste blanc déséquilibré, d’un directeur de banque affable, d’un cyber-terroriste germaphobe ou encore d’un général américain, tous venus du monde entier et n’ayant rien en commun, va voir son destin se lier. (source : Allociné)

Dommage qu’elle ne soit pas renouvelée, le concept était sympa, et étant fan de Mathew Baynton depuis la série The Wrong Mans, ce fut un plaisir de le retrouver encore une fois devant la caméra.

69 – Stranger Things // Années 80, Expérience & Secrets.

A Hawkins, en 1983 dans l’Indiana. Lorsque Will Byers disparaît de son domicile, ses amis se lancent dans une recherche semée d’embûches pour le retrouver. Dans leur quête de réponses, les garçons rencontrent une étrange jeune fille en fuite. Les garçons se lient d’amitié avec la demoiselle tatouée du chiffre « 11 » sur son poignet et au crâne rasé et découvrent petit à petit les détails sur son inquiétante situation. Elle est peut-être la clé de tous les mystères qui se cachent dans cette petite ville en apparence tranquille… (Source : Allociné)

Qui n’a pas entendu parler de cette série Netflix ? Sérieusement à moins de ne fréquenter aucun réseaux sociaux vous en avez forcément entendu parler il y a quelques mois. Pour ma part, même si je l’ai trouvé sympa, je suis loin de crier au chef d’oeuvre !

68 – Roots // Histoire, Esclavage & Destinée.

Le portait sans concession d’une famille d’esclaves afro-américains sur trois générations, avec pour toile de fond les grands événements fondateurs des Etats-Unis. (Source : Allociné)

Voilà une mini-série que j’ai beaucoup aimé. Sur thème d’esclavage, on découvre le parcours d’une vie et l’on suit plusieurs générations d’esclaves. Des scènes parfois dures, pour une réalité qui le fut tout autant ! Cette série est à voir !

67 -Marvel’s Jessica Jones // Pouvoir, Emprise & Purple.

À trente ans, à la suite d’un stress post-traumatique, Jessica Jones, superhéroïne, décide de se reconvertir en détective et ouvre sa propre agence… (Source : Allociné)

Fan de Marvel et de David Tennant ? Cette série est pour vous. Elle n’a pas fait l’unanimité, mais le jeu d’acteur de D. Tennant relève la barre et fait que j’ai beaucoup aimé suivre Jessica Jones dans cette série Netflix !

66 – New Girl // Los Angeles, Colocation & Humour.

Depuis qu’elle a découvert l’infidélité de son petit ami, Jess, une jeune femme naïve et maladroite, partage un appartement avec trois garçons : Schmidt, Nick et Winston. Cette cohabitation change leur quotidien à tous. Entre leurs déboires sentimentaux respectifs, la petite bande cherche sa place dans le monde. (Source : Allociné)

Si j’avais fait ce classement il y a quelques années, New Girl aurait été nettement mieux placée. Elle n’est hélas plus vraiment drôle depuis quelques saisons, mais j’ai tellement ri dans les premières saisons qu’elle fait partie de ce classement !

65 – Dracula // Vampire, Classique & Réécriture.

Dracula arrive dans le Londres de l’époque Victorienne, affirmant pouvoir y apporter la science moderne. En réalité, le vampire est venu se venger de ce peuple qui a ruiné sa vie quelques siècles auparavant. Mais son sombre dessein est contrarié par… une jeune femme, dont il s’éprend éperdument et qui semble être la réincarnation de sa défunte épouse. (Source : Allociné)

Encore une série qui a été annulée injustement. Placée dans un cadre horaire difficile, elle n’a pas su attirer assez de téléspectateur. Beaucoup se plaignaient également de ne pas voir assez de sang, j’ai au contraire beaucoup apprécié cet aspect, ne cédant pas à la facilité de montrer du gore pour du gore !

64 – Mr Robot // Informatique, Piratage & Solitude.

Elliot est un jeune programmeur anti-social qui souffre d’un trouble du comportement qui le pousse à croire qu’il ne peut rencontrer des gens qu’en les hackant.

La première saison était vraiment très bonne, la seconde… moins. Je ne suis pas rentrée dedans, dommage j’ai adoré le personnage d’Elliot auparavant.

63 – In The Flesh // Zombie, Humain & Amitié.

Quatre ans après sa mort, Kieren Walker reprend sa place au sein de sa famille et retrouve ses marques dans le village où il a toujours vécu. Personne ne pensait le revoir un jour. Seulement peu de temps après son décès, par une étrange nuit, des milliers de personnes décédées se sont réveillées. Après des mois de réadaptation et de médication, ces zombies sont maintenant rendus à leurs familles…

Série british, très forte et originale. Encore une fois annulée trop tôt (après 2 saisons), elle méritait un peu plus, le thème est vraiment captivant et les personnages attachants et touchants. Bref, je conseille !

62 – Vicious // Gay, Théâtrale & So British.

Les aventures d’un couple gay vivant à Londres dans le quartier de Covent Garden.

Aux allures de pièces de théâtre, Vicious est une comédie britannique et cela se ressent dès les premières minutes. A regarder !

61 – Sherlock // Enquête, Moriarty & Classique.

Les aventures de Sherlock Holmes et de son acolyte de toujours, le docteur Watson, sont transposées au XXIème siècle… (source : allociné)

Sherlock est une série que j’apprécie, mais je ne fais pas non plus partie de ceux criant que Sherlock est la meilleure série du monde. C’est sympa à suivre, mais je n’attends pas chaque épisode avec impatience (et heureusement vu le temps entre chaque saison).

60 – The Last Man On Earth // Comédie, Amitié & Survie.

En 2022, après un évènement inexpliqué, Phil Miller est le dernier homme sur Terre. Bien sûr, il y a des avantages à se retrouver seul. Décorer sa maison d’oeuvres d’art, emménager à la Maison Blanche, se balader en slip blanc tous les jours… Mais Phil est triste, et surtout très seul. Pourtant il garde espoir que quelque part il y a un autre survivant. Et que peut être un jour, ils se rencontreront. Et que peut être ce survivant sera une survivante. (source : Allociné)

Humour un peu c*n, personnages un peu c*n aussi, mais série assez sympa. On ne pense à rien d’autre lorsque l’on suit les aventures de Phil et c’est ça qui est important : une bonne comédie sous peine d’adhérer à l’humour un peu lourd de celle-ci.

59 – Younger // Fresh, Romance & Edition.

Une mère de famille du New Jersey, fraîchement célibataire, décide de mentir sur son âge afin de se donner plus de chances de retrouver du travail. Avec un peu de chance, et de maquillage, elle réussit à paraître vingt ans plus jeune… (source : Allociné)

Comédie fraîche, avec de la romance, de l’amitié, un job dans l’édition. Une série que je ne pensais pas autant apprécier. Et ça tombe bien elle est encore renouvelée !

58 – The Escape Artist // Juge, Psychopathe & Oiseaux.

Will Burton est un jeune et brillant avocat, plein de charme, spécialiste des cas sans espoirs, dans lesquels des accusés sont condamnés d’avance. N’ayant jamais perdu la moindre affaire, il est très demandé. Mais lorsqu’il parvient à faire libérer le célèbre suspect principal d’un meurtre effroyable, son génie se retourne contre lui, avec des conséquences inattendues et effrayantes. Pour ne pas parler de total retournement de situation… (Source : Allociné)

Mini-série que je conseille fortement. Si le premier épisode peut paraître un peu longuet, le temps que tout se mette en place, la suite est top et surprenante !

57 – Hemlock Grove // Loup-Garou, Sombre & Fantastique.

Dans les bois de Hemlock Grove en Pennsylvanie, près de l’aciérie abandonnée de Godfrey, est retrouvé le corps mutilé et sans vie d’une jeune fille. Une chasse à l’homme s’ensuit mais les autorités ne sont pas certaines que ce soit d’un homme dont elles devraient être à la recherche… (Source : Allociné)

La première saison est vraiment bonne, la suite un peu décevante. Mais la transformation en loup-garou est certainement la meilleure que j’ai pu voir sur les écrans !

56 – Torchwood // Science-Fiction, Aliens & Doctor Who.

Cette série porte sur les machinations et les activités de la branche de Cardiff du Torchwood Institute, qui s’occupe principalement des incidents impliquant des extraterrestres. C’est le spin-off de la série de science-fiction Doctor Who avec laquelle elle est étroitement liée.

Un must à voir si vous aimez la série Doctor Who, puisqu’il s’agit d’un spin-off sur le Captain Jack, personnage récurrent des premières saisons de Doctor Who. Torchwood reste dans la même lignée, mais est cependant un peu plus sérieuse je trouve.

55 – Thirteen // Kidnapping, Enquête & British.

Ivy Moxam, jeune femme de 26 ans, parvient à s’échapper de la cave qui a été sa prison durant les 13 dernières années. Elle retrouve alors sa famille et doit aider la police à arrêter son kidnappeur. (Source : Allociné)

J’ai bien aimé la façon dont été traité le thème de cette série. Touchante, forte, et attachante, une très bonne série comme savent si bien le faire les anglais !

54 – And Then There Were None // Agatha Christie, Meurtres & Ile.

En 1939, l’Europe est au bord de la guerre. Dix personnes sont invitées sur « Soldier Island » (l’Île du Soldat), une île le long de la côte du Devon en Angleterre. Isolés du continent, leur hôte A. N. O’Nyme mystérieusement absent, ils se retrouvent tour à tour accusés d’un crime. Lorsqu’une première personne meurt subitement, les autres comprennent que le meurtrier est parmi eux. (Source : Wikipédia)

Si vous avez lu et aimé le roman d’Agatha Christie « les dix petits nègres » vous devriez aimer cette série. Si vous ne l’avez pas lu, je vous la conseille également, très fidèle au roman, avec des acteurs vraiment très bons. Une très bonne mini-série !

53 – Fleabag // Drame, Comédie & British.

Une jeune femme tente de faire face à la vie à Londres tout en essayant de venir à bout d’une tragédie récente.

Conseillée par Mathilde du blog de Mathilde, j’ai eu un petit coup de coeur pour cette comédie dramatique. Un personnage principal beaucoup plus fragile qu’elle n’y paraît. Une série touchante et drôle à la fois.

52 – You’re The Worst // Comédie dramatique, Romance & Sexe.

You’re the Worst nous entraine au cœur d’une histoire d’amour se développant entre deux personnes à tendance auto-destructrices qui se rencontrent et tentent l’impossible pour eux : entretenir une véritable relation. (source : Critictoo)

On est bien loin des jolies comédies romantiques à l’eau de rose avec cette série ! You’re the worst casse les codes et on suit les aventures de Gretchen, Jimmy, Edgar et Lindsay avec un plaisir non dissimulé !

51 – The Mindy Project // Romance, New York & Ob-Gyn.

Une sorte de jeune « Bridget Jones » version médecin s’efforce de naviguer entre ses problèmes personnels et sa vie professionnelle… (source : Allociné)

Les saisons/épisodes sont un peu inégaux mais j’aime toujours cette série. Pour une pause bonne humeur dans la journée, pas prise de tête, si vous êtes à la recherche d’une comédie avec pour thème principal : les relations amoureuses, celle-ci peut vous intéresser.

 

Une série vous tente ?

A très vite pour la suite du classement !

 

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.