« Demain n’est pas un autre jour » de Robyn Schneider // Avis Lecture

Posted in Culture, Lecture

This post is also available in: enEnglish

 

« Demain n’est pas un autre jour » –> Titre en Vo « Extraordinary Means »

 

Date de publication : VF Février 2017 / VO May 2015

Editeur : VF Gallimard Jeunesse / VO Katherine Tegen Books

Nombres de pages : VF 282 / VO 336

 

 

Résumé :

Avant le diagnostic, la vie de Lane était plutôt banale. Au sanatorium pour ados, il rencontre l’irrésistible Sadie et sa bande de copains. Rebelles, excentriques et résolument vivants, dans le monde rigide de l’établissement, ces adolescents ne suivent que leurs propres règles. À leurs côtés, Lane réalise que la maladie n’est pas nécessairement une fin : quand l’amour et l’amitié viennent tout bousculer, elle pourrait même constituer un nouveau départ. Dans la veine de John Green, un roman à deux voix, grave et drôle, où les dialogues fusent sous une plume acérée.

 

Mon avis :

Un roman que j’ai lu en VO il y a quelques jours. Un thème difficile puisque ce livre aborde le thème de la maladie chez les adolescents. Je pensais que ma lecture serait plus éprouvante, mais au risque de paraître avoir un coeur de pierre, ce ne fut pas le cas. Je n’ai pas été bouleversée, peut-être en raison du fait que je ne me suis pas attachée aux personnages plus que ça.

Dans ce livre, la tuberculose est devenue incurable, une souche mutante résiste à tous les traitements. Des maisons de repos en campagne, ou Sanatorium, sont mis en place à travers les Etats-Unis (et le reste du monde), afin d’espérer une stabilisation, voir une guérison miraculeuse des adolescents (ici ce sont des adolescents) touchés par la maladie.

On va donc suivre deux ados, Lane et Sadie. Tout deux atteint de la maladie. Lane vient tout juste d’arriver au Sanatorium, un genre de lycée où chaque élève est atteint de la maladie. Il découvre ce nouvel univers, cette nouvelle vie qui l’attend. Rapidement il repère Sadie, une jeune fille qu’il est certain d’avoir vu. Rapidement Sadie repère Lane, ce garçon qui lui a fait tellement de mal lors d’un camp de vacances il y a quelques années.

La narration du roman se partage donc entre ces deux personnages, ces deux points de vue. On suivra leurs histoires, amour et amitié, leurs combats pour vaincre cette maladie et espérer pouvoir retrouver une vie normale. Ils sont séparés de leurs familles et amis, le monde extérieur craint ces malades, ils sont en dehors de la société. Et tente de survivre un jour de plus, dans l’espoir que des chercheurs trouvent enfin un remède miracle !

L’écriture du roman est fluide, les personnages ne sont pas désagréables, mais comme dit précédemment je ne me suis pas attachée plus que ça à ces derniers… Même si le roman évoque des passages difficiles, poignants je n’ai pas réussi à être touchée par les évènements. Je ne dis pas que le roman est mauvais, il ne m’a juste pas parler…

L’avez-vous lu ? Si oui, qu’en avez vous pensé ? Je serais curieuse d’entendre votre avis !

 

Ma note : /5

 

Comments

comments

Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :