« After The End » de Amy Plum // Book Review

Posted in Culture, Lecture

This post is also available in: enEnglish

.

Lecture seulement disponible en anglais !

 

Date de publication : VO – 6 Mai 2014
Edition : VO – Harper Collins
Nombre de pages : VO – 352
.
.

Résumé :

World War III has left the world ravaged by nuclear radiation. A lucky few escaped to the Alaskan wilderness. They’ve survived for the last thirty years by living off the land, being one with nature, and hiding from whoever else might still be out there. 
At least, this is what Juneau has been told her entire life.
When Juneau returns from a hunting trip to discover that everyone in her clan has vanished, she sets off to find them. Leaving the boundaries of their land for the very first time, she learns something horrifying: There never was a war. Cities were never destroyed. The world is intact. Everything was a lie.
Now Juneau is adrift in a modern-day world she never knew existed. But while she’s trying to find a way to rescue her friends and family, someone else is looking for her. Someone who knows the extraordinary truth about the secrets of her past.
.
Mon avis :
.
Je n’avais pas lu le résumé avant d’entamer ma lecture, et j’aurais peut-être du car je ne m’attendais pas du tout à ça !
.
Je pensais lire un roman post-apocalyptique mais pas du tout…
.
Juneau, pense que la 3ème guerre mondiale a détruit la terre (principalement les grandes villes) suite à des attaques nucléaires. Que ses parents (et tout son clan) se sont réfugiés en Alaska pour fuir les bombardement et la mort assurée. Du moins c’est ce qu’on lui enseigne au sein de son clan. Elle a toujours vécue au sein de la nature, on lui a appris à communiquer et entrer en union avec. Elle est douée de certains dons (que je vous laisse découvrir) et comme tous les enfants de sa tribu l’un de ses iris est différent (starbust au centre, je ne sais pas le traduire correctement en français…).
.
Puis un jour tout son clan disparaît, vraisemblablement enlevé, les chiens sont tous retrouvés morts, elle se retrouve seule. Elle décide de partir à leur recherche et va vite s’apercevoir que tout ce qu’elle avait pris sur le monde n’est que mensonge. La 3ème guerre mondiale n’a jamais eu lieu.
.
Sur son chemin elle fera la rencontre de Miles, qui l’aidera dans sa quête, non pas pour le plaisir d’aider, mais pour se racheter au près de son père qui est actuellement à la recherche de Juneau. Il ne connait pas les raisons, ne sait rien de cette fille, tout ce qu’il sait c’est qu’il souhaite que son père soit fier de lui.
.
L’aventure commence, ils rencontreront quelques embuches, des personnes suivront leurs traces, Juneau découvrira un peu plus pourquoi tous les adultes de son clan lui/leur ont menti.
.
En bref, une lecture intéressante, mais trop lente pour moi. Les personnages sont attachants certes, mais j’ai trouvé que l’histoire aurait pu être plus riche. Je ne suis pas encore sûre de lire la suite, je laisse ce premier tome mûrir et je verrais par la suite.
.
.
Ma note : /5

Comments

comments

Previous Post Next Post

1 Comment

  • Reply Further West // Books - Books // February 2018 Wrap Up - Further West // Books

    […] My review / Mon avis : here […]

    11 mars 2018 at 00:05
  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    You may also like

    %d blogueurs aiment cette page :