3 nouvelles lectures // Virus, Conte de fées et Anorexie

Posted in Culture, Lecture

 

Bilan lecture au 16 Janvier : 7 livres lus, dont 2 Bande-dessinées ! Aujourd’hui je vais donc vous parler de mes trois dernières lectures, et je peux d’ores et déjà vous dire que les thèmes sont variés !

 

 Jours sans faim, de Delphine de Vigan, publié aux Editions Grasset.
.

 Résumé : « Cela s’était fait progressivement. Pour en arriver là. Sans qu’elle s’en rende vraiment compte. Sans qu’elle puisse aller contre. Elle se souvient du regard des gens, de la peur dans leurs yeux. Elle se souvient de ce sentiment de puissance qui repoussait toujours plus loin les limites du jeûne et de la souffrance. Les genoux qui se cognent, des journées entières sans s’asseoir. En manque, le corps vole au-dessus des trottoirs. Plus tard, les chutes dans la rue, dans le métro, et l’insomnie qui accompagne la faim qu’on ne sait plus reconnaître. Et puis le froid est entré en elle, inimaginable. Ce froid qui lui disait qu’elle était arrivée au bout et qu’il fallait choisir entre vivre et mourir. »


Mon avis :
Dans ce roman on suit une jeune femme souffrant d’anorexie. Arrivée à un point de non retour, ses seuls choix sont l’hospitalisation pour tenter de s’en sortir, ou la mort… Elle décide de se faire hospitaliser pour regagner quelques kilos seulement et pouvoir rentrer chez elle. On va donc suivre son parcours au sein de l’hôpital, ses journées rythmées par les repas, les examens médicaux, les pesées. Mais on y retrouvera également toutes les rencontres qu’elle fera au sein du service de gastro-entérologie. Des patients mais aussi sa relation parfois conflictuelles avec les docteurs. J’ai beaucoup aimé ce court roman (120 pages environ), l’écriture de Delphine de Vigan est fluide et agréable. On suit le combat de cette jeune femme contre la maladie, un combat éprouvant et difficile à remporter.

 

 U4 – Stéphane, de Vincent Villeminot, publié aux Editons Nathan.
.


Résumé :
 Stéphane vit à Lyon avec son père, un éminent épidémiologiste. Si des adultes ont survécu, son père en fait partie, elle en est convaincue. Alors elle refuse de rejoindre le R-Point, ce lieu où des ados commencent à s’organiser pour survivre. Elle préfère attendre seule, chez elle, que son père vienne la chercher. Et s’il ne le fait pas ? Et si les pillards qui contrôlent déjà le quartier débarquent avant lui ? Tout espoir s’écroulera, à l’exception d’un seul : un rendez-vous fixé à Paris…

 


Mon avis : 
J’aime les histoires se déroulant dans des univers post-apocalyptiques, et j’ai adoré le concept derrière cette série de 4 romans : 4 personnages donc 4 points de vue, pour une même histoire de virus, de fin du monde et de survie, le tout écrit par 4 auteurs différents !
Pour ce premier livre : l’écriture est fluide, simple, et la lecture est rapide. Cependant je m’attendais à plus de détails concernant l’arrivée du virus, les premiers jours de l’épidémie…
Ici le roman commence plusieurs jours après, et la majorité de la population est déjà décimée… L’histoire de Stéphane commence donc à Lyon, elle y vit avec son père, ce dernier (célèbre épidémiologiste) ayant quitté la ville précipitamment après l’arrivée du virus, lui a demandé de l’attendre en lui promettant qu’il viendra la rechercher. (Oui Stéphane est une fille, un peu garçon manqué et un chouïa violente). Elle l’attend pendant des jours tout en essayant de survivre. Ce roman sera donc le récit de sa survie et de tout ce qu’elle entreprendra pour retrouver son père.
Je suis loin du coup de coeur, même si la lecture est plaisante, j’en attendais un peu plus. Et j’ai trouvé Stéphane assez agaçante. Je ne sais pas si je lirai les autres romans.

 

 Poison, de Sarah Pinborough, publié aux Editions Milady.
.


Résumé : 
Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux et tout en séduction.
Rappelez-vous l’innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour sincère…
… et à présent ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu’elle n’a jamais été révélée…

 


Mon avis :
 J’ai fini ce livre il y a quelques jours, une réécriture de conte de fées : en l’occurrence « Blanche Neige » pour ce premier tome. Une histoire un peu plus adulte et sombre que celle que l’on connaît tous. Un bon divertissement, j’aurais cependant aimé un peu plus d’originalité, mis à part la fin assez surprenante, rien de très recherché contrairement à « Cinder » de Marissa Meyer par exemple ! Je réfléchis toujours à si je dois lire la suite ou non…

 

A très vite pour de nouvelles lectures, et n’hésitez pas à me parler de vos derniers coups de coeur en commentaire.

 

 

 

Comments

comments

16 janvier 2018
Previous Post Next Post

Leave a Reply

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :